La colère de l’ours !

Après les attaques directes contre les gazoducs stratégiques russes de la Mer Baltique et celle menée contre le pont de Crimée, une réaction russe était prévisible et elle ne s’est pas faite attendre !

Les forces armées de la Fédération de Russie viennent de lancer sur les infrastructures militaro-industrielles et énergétiques dans toute l’Ukraine une campagne violente de bombardements réalisés avec des missiles de croisière et des drones kamikaze. 

Aux premiers résultats des frappes russes réalisées ce matin, et qui continuent, nous assistons à un KO technique de l’Ukraine.

Kiev, ce matin 10 octobre 2022

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dyx-oYjsp9CQVuKKkCrXjTLfVQx78fjbYnkhyiV7k7FWUJjz8BlFDyjL9vrUC6z8vaWjXLABMRW3f895xX6C_Ji1YqCeLLHMfxEALIuaOeWBfg4aqz8QBqjQYWxRyd_Mspn

Arrivée d’un missile sur Dnipropetrovsk

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dycyQRQElBLihqgcthKO2-kHq1LelYJMyaQdjHV3399RGToiG4747w81K-bumFdUzxR504cAWvnAOx4ECG2nm5sTKyi1SlmTSzBc72Z90DweUBBDpsH_2L897rxAd2DDIHYZDHx

La centrale électrique de Kiev en feu

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dxgYVq_L0mOnUD-IEak7ztinbowh2BpUGKSXpKJD1O0tAE7DahhxfDYPLaHIKrWyijC_NbSynHh83yKbu41NZKxY9Ii0eS0wkIq29omr5NQUdW-ublbSTkxoXctH-aRT1iQSbol

Une réunion du conseil de sécurité de la Fédération de Russie est imminente et il ne serait pas surprenant qu’elle lance au régime ukro-atlantiste de Kiev un ultimatum radical à l’issue duquel, si les marionnettes de Washington ne capitulent pas, le conflit militaire deviendra radical et sans quartier.

Les attaques des forces aérospatiales russes ont commencé à l’aube et à 10h20 près de 200 frappes avaient déjà été enregistrées:

  • 47 dans la région de Nikolaïev
  • 60 ont été dénombrés à Kyiv
  • 15 à Lvov
  • 27 dans la région de Vinnitsa
  • 20 à Kharkov
  • 15 dans la région d’Odessa

Le nombre de missiles russes tirés en même temps est constant pour toutes les vagues de bombardements, afin d’infliger le maximum de dégâts aux objectifs visés mais aussi, pour y parvenir, saturer les systèmes de défense anti-aérienne ukro-atlantistes.

Déconnexion internet dans la plupart des grandes villes ukrainiennes

Le premier bilan provisoire :

  • Kiev et région : la tension électrique est tombée. Internet et de téléphonie mobile en panne.
  • Vinnitsa et la région : un coup sur l’infrastructure ferroviaire.
  • Ivano-Frankivsk et la région : bombardements sur les infrastructures.
  • Lvov et la région : l’électricité et les communications mobiles ont partiellement disparu.
  • Ternopil et la région : interruptions des lumières.
  • Khmelnitsky et la région : bombardements sur les objets d’infrastructure.
  • Dniepropavlosk et la région : bombardements sur les infrastructures.
  • Jitomir et la région : infrastructure énergétique endommagée.
  • Poltava et la région : plus d’électricité.
  • Kharkov : plus d’électricité.
  • Région de Tcherkassy : pannes d’électricité.

Les cibles visées par les forces russes en Ukraine ont été élargies aux administrations des services de sécurité, aux centres énergétiques, aux carrefours ferroviaires, aux stations électriques, aux ponts sur le Dniepr etc….

Bâtiment industriel détruit à Dnipropetrovsk

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dwaDCpfbw19GgNeKgQvZqCnsEPbtQsoLnK94agn65XOhEXcoxMhpRg8j_HjWCbU5sJiMP_9CyLxjYANIJhXoB4ZvBIKYn8xJSEOQObu_zp0XsoO7AWXkNQ4GPsnLg7c5ZZE5dOv

Missile russe explosant sur Lvov

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dwNHIjWTkiez2A9TKHd2g4g0qCbMu08m794irds79JLsEZ00AQXWmzgyoMnzakr88ZPvWlRf5fjkneLwG8b_quWbQ7a8dk01HNUZE8AAyKoJXNQK47Qc6HZY_UO5g04WR3ccb8

Au moment où je termine cet article urgent, une nouvelle vague de missiles et drones russes frappe la  servilité atlantiste de l’Ukraine et même si il y a peu de chance que ses laquais bandéristes reviennent à la raison, j’espère que leurs parrains occidentaux vont enfin comprendre que la Russie défendra par n’importe quels moyens la sécurité de ses peuples.

Malgré ma satisfaction de voir la Russie engager les mesures plus radicales à la hauteur des menaces et des attaques subies depuis 2014, je ne peux m’empêcher de penser aux  victimes civiles, quel que soit le côté du front où elles habitent qui sont victimes de cette folie initiée par l’hégémonie occidentale aux frontières de la Russie. 

3ème vague de frappes russes sur l’Ukraine- 10 octobre 2022

L’Ukraine est en train de revenir au Moyen Age ! 

Comme ironisait un ami de Moscou : « La prochaine cargaison de l’OTAN pour la junte de Kiev: des bougies » 

La Russie quant à elle, est passé enfin à la vitesse supérieure !!

A suivre…

Erwan Castel

Près de la frontière polonaise, centre ville de Lvov

Dernière minute

En début d’après midi les frappes russes ont cessé, confirmant qu’elles étaient une riposte contrôlée aux attaques ukro-atlantistes contre les infrastructures russes:

Voici le bilan en milieu d’après midi : 

Le matin du 10 octobre, les forces armées russes ont lancé des frappes massives de missiles à travers l’Ukraine. Outre les quartiers généraux et les points de contrôle de l’armée, de la SBU et de la Garde nationale, les infrastructures énergétiques ukrainiennes ont fait l’objet de frappes systématiques. 

Ni les centrales nucléaires ni les centrales hydroélectriques n’ont été touchées, et ce n’est pas nécessaire dans le cas présent.

Voici les frappes confirmées à cette heure:

  • Kiev: Centrale thermique-3, Centrale thermique-5, Sous-station 110 Vokzalna, Centrale thermique Darnitsa 
  • Rovno: poste de Rovno 330 kV – le coup porté à l’installation a provoqué la surcharge des postes de 110 kV et la perte d’électricité dans la ville
  • Khmelnytskyi: sous-station 330/110 kV de Khmelnytskyi – comme il n’y a pas d’électricité dans toute la ville, seule la sous-station 330 kV a pu être touchée, ce qui a provoqué des pannes dans les sous-stations de traction Rakovo, Stara, Termoplast, Ozernaya, Dubovo et Grechany.
  • Ternopil: poste de Ternopil 330/110/35 kV – pas de lumière dans toute la ville, les postes 110 kV de Zagreblya, Ternopil support, Galitskaya, Promyshlennaya, Plotycha, ZhBI en sont alimentés.
  • Sumy: poste Konotop de 330kV – le choc a provoqué des coupures de courant dans toute la région. 
  • Kharkov: la ville entière est privée de lumière, d’eau, de communications et le métro est en panne. Cela peut vouloir dire panne simultanée des sous-stations Zalyutino, Kharkivska, Losevo, ainsi que de la centrale de Kharkov CHP-5, de la centrale de Zmievskaya, de la centrale de Chuguevskaya CHP-2. Mais en raison du manque de communication dans la région, il n’est pas encore possible de confirmer la mise hors service de toutes les installations.
  • Krivoy Rog: centrale thermique de Krivoy Rog, l’une des plus grands d’Ukraine.
  • Zhytomyr: sous-station de Zhytomyr 330/110 kV 
  • Lvov: Centrale thermique de Lvov-1
  • Ivano-Frankivsk: centrale thermique Burshtynskaya 
  • Vinnitsa: des retards de trains ont été enregistrés, ce qui peut être la preuve d’une défaillance des sous-stations de traction individuelles. Mais il n’y a pas de données à ce sujet dans les sources ouvertes.

La panne de certaines structures clés du réseau électrique ukrainien a entraîné une surcharge de l’ensemble du système énergétique ukrainien: les centrales nucléaires ne pouvaient pas faire face à la charge.

Le visage du président Poutine lors du compte rendu de l’attaque contre le Pont de Crimée

Le Président Poutine a déclaré a déclaré ce matin : 

« Nous n’avons pas de doute sur les auteurs (de l’attaque du pont de Crimée) et nous ne pouvons pas laisser sans réponse des crimes de ce type. Aujourd’hui, ce matin, après avoir pris conseil avec le Ministère de la Défense, il y a eu des frappes sur les cibles énergétiques à destination militaire en Ukraine. Dans le cas où il y aurait d’autres attaques visant la Russie, nos réponses seront dures et conséquentes et personne ne peut en douter. »

_______________________________________________

Pour suivre les événements en temps réel je vous invite à rejoindre mon canal Telegram (en français) ou je partage au fil des heures l’évolution de la situation :

https://t.me/ErwanKastel

Source : Alawata-Rebellion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.