La caserne de gendarmerie de Riom taguée après la mort d’un manifestant opposé au barrage de Sivens

Les tagueurs sont en fuite.

Les tagueurs sont en fuite.

La caserne de gendarmerie de Riom a été taguée, dans la nuit de jeudi à vendredi,  par deux individus mis en fuite par l’arrivée de policiers.

Dans la foulée, une patrouille de gendarmerie de Riom et les hommes du PSIG de Combronde ont été mobilisés pour retrouver les tagueurs, sans succès.

Leur message: «  Nous souhaitons l’arrêt immédiat de la construction du “barage” de Sivens ou des actions plus “violent” se feront dans l’avenir » a été effacé vendredi après-midi, après l’intervention des techniciens en investigations criminelles de la gendarmerie. Un autre tag “ACAB” ( All cops are bastards) a également été recouvert de peinture.

Une plainte a été déposée par le commandant de la région de gendarmerie et s’agissant d’un bâtiment militaire, l’enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Riom.

Source : La Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *