La brigade de gendarmerie d’Arfeuilles va fermer

La brigade de gendarmerie d‘Arfeuilles est concernée par un projet de fermeture suite à une restructuration territoriale.

Aucun poste ne serait supprimé. Les six militaires actuellement en poste à la brigade d’Arfeuilles rejoindraient celle du Mayet-de-Montagne qui totaliserait alors 14 gendarmes puisque Le Mayet en compte 8 actuellement. Cette fermeture serait effective à l’automne 2015.

La gendarmerie assure que la réorganisation permettrait de gagner en « efficience », avec une meilleure organisation sur le terrain.

La fermeture de la brigade d’Arfeuilles s’accompagnerait en effet d’une réorganisation territoriale : les deux communes les plus septentrionales du secteur du Mayet, Châtelus et Saint-Pierre-Laval, seraient rattachées à la brigade de Lapalisse.

Alors que Le Mayet « gagnerait » deux communes actuellement du ressort vichyssois, Molles et la Chapelle. Les quatre communes du ressort d’Arfeuilles (Arfeuilles, Isserpent, Le Breuil et Châtel-Montagne) seraient toutes transférées au Mayet.

 Source : La Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.