Justice. Un évadé blessé, un gendarme morbihannais condamné

Un gendarme morbihannais a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Un gendarme morbihannais a été condamné à deux mois de prison avec sursis. | Ouest-France

Un évadé a été blessé pendant son interpellation à Inzinzac-Lochrist (Morbihan). Un gendarme a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Les gendarmes du pays de Lorient ont procédé, à la mi-novembre, à l’interpellation mouvementée d’un jeune détenu évadé.

À leur arrivée, le jeune a refusé de coopérer. Ils ont dû défoncer sa porte avant de le maîtriser.

Une dent cassée

Alors qu’il était allongé au sol et menotté, un gendarme a posé un pied sur sa tête et exercé une pression suffisamment forte pour que son visage heurte le sol.

Une de ses dents a été cassée, deux autres déchaussées.

Plaider-coupable

Une enquête a été ouverte et le gendarme a été placé en garde à vue.

Vendredi, il a été condamné à deux mois de prison avec sursis dans le cadre de la procédure dite du plaider-coupable ou comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.