JUSTICE Gendarmerie de Behren : l’ancien commandant de brigade poursuivi pour corruption et vol

L’ancien commandant de brigade de gendarmerie de Behren-lès-Forbach est soupçonné d’avoir volontairement ralenti des enquêtes.  Photo archives RL

L’ancien commandant de brigade de gendarmerie de Behren-lès-Forbach est soupçonné d’avoir volontairement ralenti des enquêtes. Photo archives RL

L’ancien commandant de brigade de gendarmerie de Behren-lès-Forbach est poursuivi pour corruption passive ainsi que vol de documents dans le cadre d’enquêtes et violation du secret professionnel. Un habitant de Behren, ancien élu et responsable d’une association à caractère social, est également poursuivi pour corruption active dans le même dossier. Les deux hommes auraient eu de nombreux contacts et se rendaient des services au détriment d’enquêtes de gendarmerie.

Une audience a eu lieu au tribunal correctionnel de Metz ce mercredi 11 mai, à 14 h. L’affaire a été renvoyée au 9 novembre à la demande du parquet qui n’a reçu les derniers éléments du dossier qu’hier.

L’officier de gendarmerie aujourd’hui en poste en Meurthe-et-Moselle est soupçonné d’avoir ralenti volontairement ou même passé sous silence des enquêtes, compliquant la poursuite voire l’interpellation de délinquants à Behren, cité populaire près de Forbach.

Déontologie et éthique mises en doute

Le bureau régional de la police judiciaire de la gendarmerie nationale avait ouvert une enquête préliminaire concernant l’activité de la brigade de Behren-lès-Forbach. Différents témoins avaient été entendus en février dernier dans la cité et même à la prison de Metz.

L’enquête interne à la gendarmerie a très vite visé plus particulièrement l’ancien commandant de brigade. La déontologie et l’éthique du gradé sont mises en question sur la période 2010-2015. C’est la justice qui va désormais se prononcer sur ce dossier.

Source : Le Républicain Lorrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.