Isère : une mairie vote une subvention pour payer l’essence à ses gendarmes

Une voiture de gendarmerie sur l'autoroute A6-A31 à la hauteur de Beaune, le 6 juillet 2013

Une voiture de gendarmerie sur l’autoroute A6-A31 à la hauteur de Beaune, le 6 juillet 2013

Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD

La municipalité d’une commune de l’Isère a voté des crédits pour payer l’essence des voitures de gendarmerie, les forces de l’ordre n’ayant plus les fonds pour payer le carburant, selon la mairie.

La mairie de la petite commune d’Allevard-les-Bains, dans le département de l’Isère, a voté une subvention de 800 euros destinée à fournir en essence la brigade locale de gendarmerie.

“Certains véhicules sont mis au garage car la carte essence qui y est attachée n’a plus de crédit”, a dénoncé le maire divers droite Philippe Langénieux-Villard. “Je ne cherche pas la polémique, je veux juste arrêter de me faire engueuler par les gens parce que les gendarmes ne peuvent pas aller à tel ou tel endroit”, a-t-il expliqué.

La commune a voté cette subvention à l’unanimité, une première en France, lors d’un conseil municipal qui s’est tenu lundi 9 décembre, selon la municipalité.

Je ne cherche pas la polémique, je veux juste arrêter de me faire engueuler par les gens parce que les gendarmes ne peuvent pas aller à tel ou tel endroit.Philippe Langénieux-Villard, maire d’Allevard-les-Bains

Le colonel Jean-Valéry Lettermann, chargé du groupement de gendarmerie de l’Isère, affirme au contraire qu’il y a “assez d’essence”. “Nous n’avons jamais eu à renoncer à aucune activité opérationnelle. On n’a pas de difficulté à finir l’année. Mais on fait évidemment attention, comme toutes les administrations, à nos moyens”, a-t-il indiqué.

Située entre Grenoble et Chambéry, dans le massif de Belledonne, Allevard compte 3.880 habitants et dispose d’une station de ski et d’un centre thermal.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *