Incidents de Corte : Plusieurs personnes en garde à vue à la gendarmerie de Borgo

Plusieurs personnes sont en garde à vue à la caserne de gendarmerie de Borgo dans le cadre de l’enquête ouverte après les incidents qui se sont produits à Corte dans le sillage de la manifestation de soutien à Maxime Beux. Le supporter du Sporting avait perdu un œil à Reims à la suite, selon lui, d’un tir de flash ball – le Parquet soutenant une chute sur un poteau – lors d’incidents avec la police rémoise ayant émaillé le dernier Reims-Bastia. A la suite de ces interpellations Ghjuventù indipendantista et Femu a Corsica appellent au rassemblement dans le courant de la soiré de ce lundi à Borgo

 

Incidents de Corte : Plusieurs personnes en garde à vue à la gendarmerie de Borgo
Ghjuventù Indipendentista
La Ghjuventù Indipendentista tient à dénoncer la mise en garde à vue ce matin à Borgu de deux de nos militants (l’ancien président et le président actuel) ainsi que d’autres personnes.
Malgré le dépôt des armes annoncé par le FLNC et l’engagement de notre peuple dans un processus d’apaisement, l’Etat continue dans sa politique de répression. Celui-ci fait de nouveau preuve d’un acharnement contre notre structure et à travers lui contre notre jeunesse.
Nous apportons tout notre soutien aux personnes interpellées ainsi qu’à leurs familles et appelons au rassemblement immédiat devant le camp militaire de Borgu.Femu a Corsica
Femu a Corsica tient à s’insurger contre la mise en garde à vue des étudiants Corses faites ce jour dans le cadre des suites du match Reims-Bastia. On ne peut malheureusement, que constater l’acharnement judiciaire et policier, à l’encontre de la jeunesse corse, alors que dans le même temps l’enquête concernant l’agression de Maxime Beux par des policiers à Reims piétine.

Dans ce contexte, Femu a Corsica tient à afficher sa solidarité totale envers la jeunesse
insulaire touchée par cette répression.
Femu a Corsica s’associera donc au rassemblement de ce soir 18 heures devant le camp militaire de Borgo.
Nous appelons nos militants, sympathisants, et tous les Corses, à se joindre à cet élan de solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.