Il se blesse gravement avec sa propre arme à Besançon

C’est le chuintement des pneus que l’on crève qui a d’abord attiré l’attention d’un passant, samedi, vers 5 heures du matin, rue du Brabant, dans le quartier de Planoise, à Besançon.

photo d'illustration.

C’est le chuintement des pneus que l’on crève qui a d’abord attiré l’attention d’un passant, samedi, vers 5 heures du matin, rue du Brabant, dans le quartier de Planoise, à Besançon. Juste avant le coup de feu…

L’alerte donnée, les sapeurs-pompiers ont secouru un homme d’une trentaine d’années, blessé par une balle de fusil de chasse dans la région du coccyx. Selon les premières auditions de la victime, hospitalisée dans un état sérieux mais dont les jours ne sont pas en danger, il s’agirait d’un accident.

Le blessé serait venu assouvir une vieille rancœur à l’encontre de son ex-beau-frère en crevant les pneus de sa voiture. Pour une raison indéterminée il aurait amené avec lui l’arme de chasse et c’est tout à fait malencontreusement qu’il en aurait déclenché le tir lui-même.

Pour l’instant, le blessé est trop faible pour être entendu plus avant sur les circonstances de ce règlement de compte qui a mal tourné.

Source : Est-Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.