Hommage aux policiers tués lors des attentats

Ce matin, à la Préfecture de police de Paris, le président de la République a rendu hommage aux trois policiers tués lors des attentats. La gendarmerie était représentée sur les rangs.

Mardi 13 janvier à 11 heures, un hommage national a été rendu par monsieur François Hollande, président de la République, aux lieutenants de police Franck Brinsolaro, affecté au service de la protection, Ahmed Merabet affecté à la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne et à la brigadière de police municipale Clarissa Jean-Philippe, affectée à Montrouge, décédés dans l’accomplissement de leur mission les 7 et 8 janvier derniers lors des attaques terroristes commises à Paris au siège de Charlie Hebdo et à Montrouge.

Outre le général d’armée Denis Favier, directeur général de la gendarmerie nationale, était présent un détachement de la gendarmerie composé de militaires ayant participé aux dispositifs de recherche et d’intervention qui ont abouti à la neutralisation des deux terroristes à Dammartin-en-Goële.

Dans la cour d’honneur de la Préfecture de police de Paris se tenaient ainsi aux côtés des policiers, des militaires des GGD de l’Aisne, de l’Oise, de la Somme et de la Seine-et-Marne, de la gendarmerie mobile (EGM 14/1 de Satory et 25/1 de Maisons-Alfort), des pelotons d’intervention de la garde républicaine et du GIGN.

Au cours de la cérémonie, le président de la République a remis aux trois policiers les insignes de chevalier de la légion d’honneur à titre posthume pour rappeler « le sens de leur vie et la signification de leur mort  ». Ils sont également cités à l’ordre de la Nation.

Dans son allocution, après avoir retracé la carrière des trois policiers, il a souligné qu’ils « sont morts pour que nous puissions vivre libres  ». La France a donc fait face et « force est restée à la loi grâce aux policiers et gendarmes qui sont montés à l’assaut  ». Le Président a conclu avec cette phrase : «[…] C’est grâce à eux que la liberté a gagné face à la barbarie […]

Sources : SIRPA gendarmerie

Credits photo : SIRPA Gendarmerie

Contact : SIRPA Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.