GUÎNES Un trafic d’héroïne démantelé par la gendarmerie

En un an, deux hommes ont acheminé 2,5 kg d’héroïne de la Belgique et la métropole lilloise vers Guînes pour alimenter un trafic sur le Calaisis.

En dix mois, les deux trafiquants ont acheminé 2,5 kg d’héroïne vers Guînes. PHOTO ARCHIVES LA VOIX

En dix mois, les deux trafiquants ont acheminé 2,5 kg d’héroïne vers Guînes. PHOTO ARCHIVES LA VOIX

L’interpellation s’est déroulée sans encombre mais avec des moyens conséquents. Huit membres de la brigade de recherche de Calais, six du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Marck et trois hommes de la gendarmerie de Guînes sont intervenus pour mettre la main sur deux individus soupçonnés de trafic d’héroïne.

Deux hommes de 34 et 36 originaires de Coulogne et Caffiers, ont été interpellés mardi soir aux environs de 18 h dans le centre de Coulogne, en possession de 30 g d’héroïne.

Placés sous contrôle judiciaire

Selon les investigations menées depuis plusieurs mois par la gendarmerie, les deux individus interpellés ont effectué 120 voyages vers la Belgique, de novembre 2015 à août 2016, puis une vingtaine vers la métropole lilloise, entre le mois d’août et leur interpellation.

Ces nombreux déplacements ont permis aux deux mis en cause de ramener 2,5 kg d’héroïne à Guînes. La drogue était ensuite revendue à des consommateurs sur le Calaisis et consommée pour partie par les deux interpellés.

Placés en garde à vue, ils ont été présentés à un magistrat du tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer. En attendant leur comparution prévue en mars 2017, ils ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.