Gironde. Un jeune gendarme roué de coups chez lui, quatre personnes interpellées

Un jeune homme a été violemment agressé à son domicile de Pauillac (Gironde), dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 mai. Il venait de demander à deux couples stationnés devant chez lui de baisser le son de la musique. Les quatre suspects, qui ignoraient que leur victime était militaire, ont été arrêtés et déférés au parquet de Bordeaux.

Un gendarme de 26 ans a été agressé à son domicile de Pauillac, en Gironde, par quatre individus.

Un gendarme de 26 ans a été agressé à son domicile de Pauillac, en Gironde, par quatre individus. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

Un jeune homme, gendarme de profession, a été violemment agressé à son domicile de Pauillac (Gironde), dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 mai. Quatre suspects ont été interpellés et déférés au parquet de Bordeaux, rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Les faits se sont déroulés dans la soirée, alors que deux couples écoutaient de la musique dans leur voiture. Le gendarme de 26 ans est alors sorti de chez lui pour leur demander de baisser le son. Une requête qui n’a pas été entendue, explique la télévision locale.

Il ne dit pas qu’il est gendarme

Le jeune homme est donc sorti une nouvelle fois pour parler aux personnes stationnées devant chez lui mais a finalement été victime de représailles. Roué de coups, il a regagné son domicile, poursuivi par ses agresseurs. Sur place, ces derniers ont continué de frapper la victime.

Le militaire a été conduit dans une clinique, ainsi que sa compagne, « choquée ». Les quatre personnes impliquées ont été appréhendées vendredi 8 mai et placées en garde à vue. Trois d’entre elles sont poursuivies pour violences en réunion sous l’emprise d’alcool, et une autre pour refus d’obtempérer. « À aucun moment, la victime n’a fait mention de son statut de gendarme », précise la gendarmerie de la Gironde à France 3.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.