Gironde : Les gendarmes réalisent le rêve de Maxime, 10 ans, atteint d’autisme

Les gendarmes de la compagnie de Langon-Toulenne (Gironde) ont réalisé le rêve de Maxime, 10 ans, pour son anniversaire.

« Être gendarme, c’est souvent faire face à la détresse et aux larmes. Mais parfois, c’est aussi donner le sourire à un enfant », cède le commandant Erika Escalin, à la tête de la compagnie de Langon-Toulenne en Gironde.

Le 9 juin dernier, la gendarmerie a reçu la visite de maxime, un petit garçon de 10 ans, qui est autiste Asperger. C’était son rêve de pouvoir monter à bord d’une voiture de la gendarmerie.

C’est sa maman qui avait contacté la caserne pour demander aux forces de l’ordre de réaliser le rêve de son fils pour son anniversaire.

« Il rêve d’être gendarme. Sa maman voulait lui offrir quelque chose de spécial pour son anniversaire. Le soir, en rentrant de l’école, la surprise a eu l’effet escompté », raconte le commandant. 

« La joie que les gendarmes ont lue dans le regard de cet enfant, c’est aussi leur cadeau à eux, une parenthèse enchantée venue renforcer leur fierté de servir. » 

Maxime a visiblement très apprécié ce moment partagé sur le Facebook de la gendarmerie de la Gironde.

Source :Actu Forces de l’ordre

Gendarmerie de la Gironde

LES GENDARMES AUSSI ONT DU COEUR…

Maxime est un garçon de 10 ans atteint de troubles du spectre autistique type Asperger, qui voue une grande passion à la Gendarmerie et rêve d’en intégrer les rangs. Quelques jours avant son anniversaire, la maman de Maxime contactait la brigade de Langon-Toulenne pour offrir un cadeau inoubliable à son fils: elle voulait lui offrir quelque chose de spécial, lui permettre de monter à bord d’un véhicule de gendarmerie.

Les gendarmes ont évidemment accepté de participer à cette belle initiative et le jour de son anniversaire, en rentrant de l’école, la surprise a eu l’effet escompté. Maxime s’est en prime vu remettre l’écusson de la région de gendarmerie d’Aquitaine, pour marquer cet attachement réciproque. La joie que les gendarmes ont lue dans le regard de cet enfant, c’est aussi leur cadeau à eux, une parenthèse enchantée venue renforcer leur fierté de servir.

Source : Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.