Gilets jaunes : l’arrivée de Castaner en hélicoptère à Virsac suscite la colère des internautes

Certains internautes voient dans le déplacement en hélicoptère du ministre une forme de « provocation », à l’heure où le débat sur la transition écologique est encouragé par le gouvernement.

L’arrivée en hélicoptère de Christophe Castaner sur un point de blocage dégradé après des blocages de Gilets jaunes, jeudi matin, provoque les foudres des internautes, alors que le débat sur la transition écologique crispe l’opinion.

Le ministre de l’Intérieur a effectué jeudi matin une visite surprise du péage de Virsac, en Gironde, dans le cadre d’une mini-tournée dans le département. L’autoroute a été coupée dans les deux sens pour permettre à son hélicoptère de se poser.

Ce déplacement, filmé par le journal Sud Ouest, a suscité la colère d’internautes qui soulignent le caractère contradictoire du mode de transport, très gourmand en carburant, avec la volonté du gouvernement d’encourager une transition écologique chez les particuliers.

Belle empreinte carbone pour Monsieur Castaner et son hélicoptère au péage de Virsac.
Encore et toujours du mépris pour les #GiletsJaunes, c’est bête mais pourquoi nous ne possédons pas tous un hélicoptère pour parcourir 25 kilomètres ( distance Bordeaux Virsac).

— landaise furieuse (@landaisfurieux) 29 novembre 2018

D’un côté ils condamnent le blocage des péages et prône une transition écologique car le diesel ça pollue.
Mais parcontre de l’autre ils autorisent “Mr” à faire fermer l’autoroute pour pouvoir ce poser en hélico chargé de kérosène..#Provocation? @CCastanerhttps://t.co/cr5SqHnoS0

— Guillaume (@Guillaumel_l) 29 novembre 2018

Non mais franchement il se fou de notre g… Castaner s’est fait déposer au péage de virsac en Gironde En Hélicoptère et il nous bassine avec l’écologie et la pollution

— Curralo (@Curralo1) 29 novembre 2018

Une « provocation », jugent certains élus RN

Deux élus du Rassemblement national de la Gironde ont d’ailleurs qualifié ce déplacement de « provocation » de la part du (…)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Source : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *