Gendarmerie : une nouvelle équipe d’officiers dans le Maine-et-Loire

De gauche à droite : le chef d’escadron Voyer ; les lieutenants-colonels Alary, Leroy, Monin (à la tête du groupement de gendarmerie du Maine-et-Loire) et Brosset ; le capitaine Gibaud.

De gauche à droite : le chef d’escadron Voyer ; les lieutenants-colonels Alary, Leroy, Monin (à la tête du groupement de gendarmerie du Maine-et-Loire) et Brosset ; le capitaine Gibaud.

À la tête du groupement de gendarmerie du Maine-et-Loire (709 gendarmes), qui siège à Angers, le lieutenant-colonel Frédéric Monin est entouré de nouveaux officiers depuis la rentrée.

Le lieutenant-colonel Philippe Brosset, un Vendéen de 46 ans, prend le poste de commandant en second. Il vient de passer deux années de coopération avec le ministère des Affaires étrangères, au Togo. Le lieutenant-colonel Serge Leroy, 47 ans, est le numéro 3 en tant qu’adjoint de commandement. Auparavant, il était chargé des ressources humaines pour la région Midi-Pyrénées, à Toulouse. François-Xavier Alary, également lieutenant-colonel, âgé de 49 ans, s’occupera du renseignement, de la communication et de tout ce qui touche à la prévention et aux partenariats : il arrive de l’état-major d’Aquitaine, à Bordeaux.

Le capitaine Robert Gibaud, 53 ans, arrive de la brigade de recherches du Mans. Il sera responsable de la police judiciaire, assisté du lieutenant Yannick Sylvain, qui commande la brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires. Fait marquant pour l’ex-Manceau : il a dirigé l’enquête de l’affaire dite Marina, prénom d’une fillette torturée à mort par ses parents. En janvier, lui et son équipe profiteront d’un outil majeur : un véritable laboratoire d’identification criminelle dont les travaux sont en cours.

Natif d’Angers, le lieutenant Guenhael Lebreton, qui arrive de Haute-Marne, pilote le Centre d’opérations et de renseignement. L’escadron départemental de la sécurité routière voit arriver comme chef, Patrick Voyer : il vient de Saint-Etienne. Il sera secondé par le capitaine Patrick Martinez. Deux compagnies connaissent aussi des changements à leur tête : les capitaines Guy Albanèse, à Cholet, et Pierre-Charles Grosse, à Saumur.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.