Gendarmerie. Sonia Chalupka prend les rênes

Prise d'armes et tenue d'apparat pour les gendarmes et la sous-préfète pour...

Prise d’armes et tenue d’apparat pour les gendarmes et la sous-préfète pour l’installation officielle du lieutenant Sonia Chalupka à la tête de la communauté de brigades de Tréguier et Lézardrieux.

La lieutenant Sonia Chalupka a pris officiellement le commandement de la communauté de brigades de Tréguier en présence de la sous-préfète Sophie Yannou-Gillet, de nombreux élus et des gendarmes. « C’est un moment particulier qui ne se produira que de très rares fois dans votre carrière », a déclaré, jeudi, Yannick Letaconnoux, à l’issue de la cérémonie militaire. « Jeune officier mais militaire d’expérience, arrivant de l’Est (Meuse, Moselle), vous avez fait preuve d’audace en passant du plein Est au plein Ouest », a poursuivi le commandant de la Compagnie de Lannion, s’adressant à la mère de trois enfants, reçue au concours d’officier en 2014 après une carrière de sous-officier. « Améliorer les taux d’élucidations » « Vos problématiques seront la lutte contre la délinquance sous toutes ses formes (…), et en priorité, la lutte contre les délits d’appropriation que sont les cambriolages (… ), les infractions graves génératrices d’accidents », ajoutera l’officier en lui recommandant de « s’appuyer sur le travail remarquable de ses gradés » et de lui souhaiter « maintenir voire améliorer les excellents taux d’élucidations de (ses] deux brigades, Tréguier et Lézardrieux, 21 militaires et un secteur de compétence très vaste de 28 communes ». Félicitations également de Sophie Yannou-Gillet. « Nous avons en commun d’avoir une carrière en interne. Pour une femme c’est sans doute plus difficile que pour un homme. Il faut s’occuper de sa famille, de son foyer, travailler, faire des études pour progresser. Ce n’est pas évident », dira la sous-préfète, mère de six enfants dont la carrière a débuté comme infirmière. « Nous aurons aussi en commun, de travailler ensemble et se rencontrer sur le terrain. Dans les services de l’État, il n’y a que deux métiers qui sont, sans cesse sur le terrain, les gendarmes et le sous-préfet au bénéfice des territoires et avec les élus avec qui nous travaillons sans discontinuer. Ils sont les pivots de la sécurité et de l’ordre public ». La lieutenant Sonia Chalupka succède au capitaine Hervé Lachever, parti à Quimper, commander en second la brigade départementale de recherche.Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.