Gendarmerie : l’heure du bilan

Gendarmerie : l’heure du bilan
De gauche à droite : Le Commandant Dezeure et Capitaine Bonin en compagnie des nouveaux de la brigade, le Chef Martin, le gendarme adjoint Marc et le gendarme Serres. © Photo

Photo E. V.

Jeudi dernier, avait lieu la traditionnelle et annuelle « inspection annoncée » de la communauté de brigade de gendarmerie Lacanau/ Carcans.

Le Commandant Thierry Dezeure, commandant la compagnie de gendarmerie de Lesparre-Médoc et le Capitaine Bonin, commandant la communauté de brigade, accueillaient pour l’événement les représentants de polices municipales et des pompiers du Porge, de Lacanau, de Carcans et d’Hourtin, l’ONF, les maires et élus des sept communes couvertes par la communauté de brigade et le conseiller régional Christophe Birot. Il s’agissait de faire de point sur l’année écoulée et de se projeter en 2015.

Le Capitaine Bonin est revenu sur les événements terroristes tragiques qui ont conduit au décès de policiers et de souligner : « Nous sommes dans une société en insécurité… dans ce contexte il nous est demandé d’être encore plus vigilants et de surveiller les potentiels éléments problématiques dans nos secteurs. »

Pour l’année 2014, il est constaté que la charge de travail de la communauté de brigade a augmenté, que les sollicitations ont été plus fréquentes et très variées, que la délinquance est bien présente.

Une nouvelle caserne

Le dossier d’implantation d’une nouvelle caserne à Lacanau a été confirmé et se trouve actuellement à la direction générale de la gendarmerie pour validation par les hautes instances militaires. Si l’aval est donné « nous pourrions, d’ici trois ans, avoir une gendarmerie neuve » a précisé le Capitaine. Les conditions de travail en seraient fortement améliorées et surtout selon le Capitaine Bonin, « ceci permettrait de recentrer les deux unités, Lacanau et Carcans, de gagner en temps et en efficacité ».

Les chiffres

4200 procès-verbaux ont été dressés en 2014, le Capitaine de préciser que « la mission de police sur la route ne représente que 10 % de l’activité de la brigade » ; s’il s’agit de la mission la plus marquante pour les gens, elle ne représente finalement que la partie visible de l’iceberg. 700 dossiers auront été traités, 1095 délits constatés (50 % des délits sur les deux mois d’été) dont 161 infractions qui concernent la consommation de stupéfiants. 348 personnes ont été mises en cause, c’est-à-dire qu’elles ont été entendues, et 42 d’entre elles ont été placées en garde à vue.

Moins d’accidents de la route ont été constatés en 2014 mais quatre décès au lieu de zéro en 2013. La délinquance au volant a augmenté de 4,5 % : 1246 infractions au code de la route ont été relevées dont 107 concernant des personnes alcoolisées au volant.

Le Capitaine Bonin qui partira à la retraite à la fin de cette année, après 40 ans de service, aborde 2015 avec optimisme et ardeur, soulignant que ses objectifs restent la lutte active contre les cambriolages et la délinquance. Le Commandant Dezeure de conclure en constatant que « malgré le manque évident de moyens humain et matériel, la lutte contre la délinquance de plus en plus présente tout au long de l’année, reste la priorité ».

Source : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.