Gendarmerie : la brigade change de commandement

L'adjudant Jean-Luc David (à gauche) assurera jusqu'en septembre le remplacement du major Pascal Kremer, qui fait valoir ses droits à la retraite.

L’adjudant Jean-Luc David (à gauche) assurera jusqu’en septembre le remplacement du major Pascal Kremer, qui fait valoir ses droits à la retraite. |

Après une période de congé, le major Pascal Kremer, à la tête de la brigade de gendarmerie pléneuvienne depuis 2013, fera valoir ses droits à la retraite. Il sera remplacé le 1er septembre par le major Christian Walbrecq, actuellement à Lannion, qui sera secondé par l’adjudant-chef Franck Lagabbé. D’ici le 1er septembre, ce sera l’adjudant Jean-Luc David qui assurera l’intérim, avec l’adjudant Michel Prost comme adjoint.

38 ans de carrière

Originaire de Moselle, le major Pascal Kremer a fait son service militaire dans la gendarmerie en 1976, à Auxerre. Il intègre l’école de gendarmerie de Montluçon le 1er avril 1977, et reçoit sa première affectation à Grostenquin (compagnie de Forbach, en Moselle). Il passe l’examen d’officier de police judiciaire en 1986, arrive en Bretagne à sa demande en 1992 comme adjoint au commandant de brigade de Belle-Île-en-Mer. Gradé chef en 1995, il arrive dans les Côtes-d’Armor, toujours comme adjoint à la brigade de Ploubalay. Puis, en 1998, il participe à la création de la brigade de Vern-sur-Seiche, en Ille-et-Vilaine. En 2000, avec un avancement au grade d’adjudant, il est nommé à Dinan ; en 2007, nommé adjudant-chef et adjoint à Pléneuf-Val-André, et major en 2012, avant de prendre le commandement de la brigade pléneuvienne le 1er août 2013.

Le 1er mai, il sera en retraite « après 38 ans et 27 jours de service en gendarmerie départementale, toujours en brigade et sur le terrain », résume-t-il lui-même. Une retraite qu’il souhaite passer en Bretagne.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.