Gendarmerie : inspection et bilan de l’année 2015

Sécurité

Des gradés aux gendarmes et gendarmes adjoints volontaires, tous remplissent leurs missions au service de la population./Photo DDM.
Des gradés aux gendarmes et gendarmes adjoints volontaires, tous remplissent leurs missions au service de la population./Photo DDM.

Lundi, l’inspection annuelle de la BTA (brigade territoriale autonome) de Tarascon a donné l’occasion au major Christian Rusig de dresser le bilan de l’année écoulée, en présence du commandant de la compagnie de Foix, Fabrice Marchand ; d’Alain Duran, sénateur de l’Ariège et président de la communauté de communes ; de Nadège Denjean-Sutra et Benoît Alvarez, conseillers départementaux ; de nombreux maires des territoires concernés et des membres de la brigade (moins 4 personnes détachées ou malades). Avec le départ à la retraite du gendarme Sicard, non remplacé, c’est une équipe réduite mais soudée qui assure sur un large territoire (33 communes) ses missions de prévention, de répression et de secours.

859 interventions

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avec 5 accidents seulement (en baisse de 50 %), qui ont occasionné 1 mort et 4 blessés, la BTA enregistre de bons résultats au plan de la sécurité routière. Le major Rusig précise : «Les causes principales en sont l’alcool, la vitesse et les fautes d’inattention. Nous ne relâcherons pas notre présence sur les routes de notre circonscription afin de stabiliser cette tendance à la baisse : il s’agit d’un enjeu national.» On sait malheureusement que l’accident survenu le 25 février dernier alourdira le bilan 2016. Avec 390 cas, le nombre des infractions de proximité constatées sur le territoire est resté stable. Dans le détail, on note que les cambriolages ont subi une baisse de 28 %, les vols d’automobiles 9,50 %, les atteintes à la personne 4,25 %. En revanche, les escroqueries, notamment par le biais d’Internet, sont en hausse de 17,70 %, mais c’est un domaine où les gendarmes n’ont pas les moyens de faire infléchir la courbe.

73 % de résolution

En 2015, la BTA a été confrontée à la grande délinquance, enregistrant une hausse de 120 %, principalement dans le domaine de la recherche des infractions liées aux stupéfiants (50 %) et au banditisme : on se souvient des affaires du 25 avril (interception d’un réseau de contrebandiers) et de celles du mois d’août (vol à main armée au bureau de tabac et vol en réunion au Super U de Tarascon). Dans ces affaires, le taux de résolution a été de 73 %. Si les élus sont unanimes pour féliciter le major de ces très bons résultats et saluer le courage, le sens du devoir et la persévérance de son équipe, au détriment parfois de la vie de famille, ils le seront aussi pour faire avancer le projet qui tient à cœur à la BTA tout entière : la nouvelle gendarmerie, qui leur offrira bientôt de meilleures conditions de travail.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.