Gendarmerie : départ de l’adjudant Frédéric Sergent

L'adjudant Frédéric Sergent quitte Torigni-sur-Vire pour Plabennec (Finistère).

L’adjudant Frédéric Sergent quitte Torigni-sur-Vire pour Plabennec (Finistère). |

« Nous rentrons chez nous », lâche l’adjudant Frédéric Sergent. Affecté à Torigni-sur-Vire le 1er juillet 2009, il est muté à Plabennec, dans le Finistère, département dont lui-même et son épouse sont originaires. Il était bien connu pour avoir, notamment, animé des réunions sur la prévention des risques de cambriolage, principalement auprès des clubs de retraités des environs. « Pour leur rappeler les bons réflexes à adopter pour ne pas tenter les cambrioleurs. »

Certifé correspondant sûreté, il intervenait auprès des commerçants et des agriculteurs pour les informer, entre autres, sur les dispositifs Vigi-commerce et Vigi-agri, leur permettant d’être rapidement informés de cambriolage commis chez certains de leurs collègues.

De ses six années passées dans la Manche, l’adjudant Sergent retiendra les épisodes neigeux : « l’échangeur 40, je commence à le connaître. » Et aussi d’avoir été à deux reprises témoin d’assises pour des enquêtes criminelles menées sur le secteur.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.