FAŸ : après un livre, l’hommage des gendarmes à Paul Fontan

Après la publication d’un livre retraçant la vie de Paul Fontan, la mémoire de ce héros de gendarmerie a été honorée par ses pairs samedi matin.


Le colonel de Oliveira a passé en revue la garde d’honneur.
Le colonel de Oliveira a passé en revue la garde d’honneur.

Jeudi 18 décembre, il y aura cent ans jour pour jour que le capitaine Paul Fontan a été mortellement blessé d’une balle dans la tête, alors qu’il expliquait à un sous-officier la mission qu’il devait effectuer. Sa grande taille, son képi arborant un liseré rouge d’officier en ont fait une cible idéale pour un tireur d’élite allemand, bien caché et surveillant les moindres faits et gestes dans les lignes adverses et alliées.

Paul Fontan était un officier de gendarmerie. Encore Lieutenant, il devient célèbre pour avoir arrêté la Bande à Bonnot le 28 avril 1912, grâce à son courage et son dévouement. Décoré de la médaille d’honneur par le Président de la République Armand Fallières, et devenu capitaine, il demande deux ans plus tard sa mutation dans un régiment d’infanterie pour aller participer aux combats débutants de la Première Guerre mondiale. Il se retrouve dans les tranchées du petit village de Faÿ, qui a organisé samedi 13 décembre une cérémonie pour célébrer le 100e anniversaire de la mort de l’ancien héros de la gendarmerie, qui a donné son nom à la 101e promotion des élèves officier de l’école de la gendarmerie nationale de Melun.

Une importante délégation de gendarmes était présente, sous le commandement du Colonel Armando de Oliveira, accompagné du sous-préfet de Péronne, Joël Dubreuil, et de Philippe Raux commandant de la compagnie de Péronne, et du maire du village, Bruno Étévé.

Ce dernier a rédigé avec Marcel Queyrat, président du Souvenir français dans le canton de Chaulnes, un ouvrage sur la vie et l’histoire de Paul Fontan. Laquelle a été retracée lors de la cérémonie qui s’est achevée par une messe en mémoire d’un des plus valeureux héros de la gendarmerie.

Source : Le Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.