Fameck : feux de poubelles et gendarmes caillassés

Containers incendiés jetés sur la route, voiture de gendarmerie caillassée : la cité de Fameck a connu un épisode de violences et de dégradations le soir d’Halloween.

Capture d'écran Google maps

La cité de Fameck a connu un épisode de violences lundi soir, en marge des festivités d’Halloween. Plutôt que de se mettre en quête de friandises, un groupe d’individus s’est emparé de plusieurs containers à poubelles qu’ils ont roulés sur la chaussée et incendiés. Les conteneurs embrasés ont ainsi bloqué le passage, rue Saint-Exupéry, rue de Metz et rue Mermoz. Les gendarmes sont évidemment intervenus mais ils ont été pris à partie, leur véhicule a été caillassé. Une vitre a été brisée mais personne n’a été blessé. D’importants renforts ont immédiatement été sollicités.

Les autorités sont parvenues à contenir le périmètre agité et à disperser les personnes rassemblées. Les échauffourées ont démarré vers 20h30 et ont duré plusieurs heures. Une enquête est en cours afin d’identifier les auteurs de ces agissements violents. Seul le matériel urbain a été abîmé. La gendarmerie maintient qu’aucune voiture appartenant aux résidants du quartier n’a été brûlée.

« Cela a ému le quartier »

En Moselle, et ailleurs en France (comme à Rennes), Fameck n’est pas la seule ville à avoir été marquée par des dégradations lors de cette soirée d’Halloween. « Il faut intégrer cette date et prendre des mesures, préparer une réponse », souligne Michel Liebgott, député-maire de Fameck. Lundi soir par exemple, les containers à poubelles étaient pleins, ce qui aurait facilité leur embrasement. L’élu en a donc pris note.

Toutefois, il assure que la commune, placée en zone de sécurité prioritaire avec une présence renforcée de gendarmes depuis 2012, ne connaissait plus de telles scènes. « C’est exceptionnel. Cela a ému le quartier, constate le maire qui s’est rendu sur place. Halloween, ça devient chaud. » Et il n’est pas le seul témoin des événements à penser que le contexte national électrique a joué.

Source : Le Républicain Lorrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.