Extractions judiciaires : Des gendarmes réservistes pour combler le manque de surveillants pénitentiaires

PREJ-3-ACTUPENIT@actupenit.com

Le transfert des missions d’extractions judiciaires du ministère de l’Intérieur vers le ministère de la Justice n’est pas sans poser de problème, notamment avec le manque d’effectifs de l’administration pénitentiaire.

Le syndicat Force ouvrière, syndicat majoritaire de la pénitentiaire, explique que la ministre de la justice a signé une convention avec la gendarmerie nationale afin de pouvoir disposer de gendarmes réservistes pour renforcer les extractions judiciaires et s’étonne de l’absence de concertation et de dialogue avec les organisations syndicales.

Dans leur communiqué, ils s’étonnent également du refus de l’administration de faire appel aux réservistes de la pénitentiaire.

Source : Actu Pénitentiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.