Explosion de Saint-Laurent-de-la-Salanque : le procureur confirme la piste criminelle

Gendarmes et pompiers sur les lieux du drame (Photo by RAYMOND ROIG / AFP)

L’explosion d’origine inconnue à Saint-Laurent-de-la-Salanque a fait 8 morts. Le corps d’une huitième victime a été retrouvé à la mi-journée. L’incendie est d’origine criminelle, a confirmé le procureur de la République.

Au lendemain de la forte explosion qui a fait 7 morts dont 2 enfants à Saint-Laurent-de-la-Salanque au nord de Perpignan, les recherches d’une personne toujours portée disparue se sont poursuivies ce mardi. Elles ont permis de découvrir le corps d’une huitième personne. Dès hier, une enquête pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort » a été ouverte pour déterminer les causes de l’explosion.

Premiers éléments d’enquête

« Nous avons des éléments qui nous laissent penser à une piste criminelle », a indiqué le procureur de la République de Perpignan Jean-David Cavaillé sur France Bleu Roussillon, ce mardi. « Toutes les pistes sont travaillées », précise le magistrat. Dès hier, Jean-David Cavaillé indiquait que « l’hypothèse de la présence de bouteilles de gaz semble confirmée mais on va laisser le temps aux enquêteurs d’identifier le contenu de chacune des boutiques ».

L’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) et des experts en incendie ont été dépêchés sur place. Ils ne pourront pas entrer sur les lieux de l’explosion avant mercredi, le temps de sécuriser les bâtiments.

A lire aussi : VIDEO. Explosion dans la nuit dans un commerce à Saint-Laurent-de-la-Salanque : la catastrophe a fait 7 morts dont 2 enfants

Le corps d’une femme retrouvé

Les recherches ont continué ce mardi. Le colonel Alexandre Trani, chef du groupement opérations au SDIS des Pyrénées-Orientales, avait indiqué lundi après-midi sur BFMTV : « La certitude qu’une personne est encore présente dans ces bâtiments reste à confirmer mais il y a quand même une forte probabilité. Nous continuons les recherches et nous mettons tout en œuvre pour retrouver cette personne dans les meilleurs délais ». Le bilan définitif de l’explosion ne pourra être établi qu’après la fouille du dernier immeuble touché par l’incendie qui ne pourra être réalisée qu’une fois la structure stabilisée. Au moins une personne était toujours portée disparue lundi soir.

Dans la matinée, les secours avaient découvert cinq premiers corps sans vie dans les décombres de ces bâtiments, dont les rez-de-chaussée étaient occupés par une épicerie et un stand de restauration rapide. Deux autres corps ont été trouvés un peu plus tard, portant le nombre de victimes à sept, dont deux enfants âgés de moins de 3 ans et de moins d’1 an. Un homme d’une trentaine d’années a été évacué, se trouvant en état d’urgence absolue, après avoir tenté d’échapper aux flammes en sautant depuis sa fenêtre située au deuxième étage d’un des bâtiments touchés par l’incendie.

Un immeuble en cours de stabilisation
Sur les trois immeubles touchés par l’incendie, deux ont pour l’heure été inspectés. Le troisième, rendu instable par les dégâts causés par les flammes, est en cours de sécurisation afin de permettre aux secours d’y accéder. Cet accès ne sera pas possible avant ce mercredi.
A lire aussi : DIAPORAMA. Une terrible explosion a fait 7 morts à Saint-Laurent-de-la-Salanque
Des riverains relogés
Une résidente d’un immeuble voisin, réveillée en pleine nuit par la détonation, a décrit une scène « d’horreur », « d’une violence extraordinaire ». Comme d’autres sinistrés, elle a été évacuée par les pompiers vers la salle des fêtes de la commune située près du littoral méditerranéen. Des habitants du quartier ont dû être relogés selon la mairie.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.