Etat d’urgence : la gendarmerie est, elle aussi, sur le front des perquisitions

Elle réalise environ un tiers des opérations, en zone gendarmerie.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a détaillé le bilan de l’action des forces de l’ordre au terme de dix jours d’état d’urgence. 1233 perquisitions administratives ont été effectuées, soit une toutes les douze minutes !

165 personnes ont été interpellées, donr 124 placées en garde à vue. 266 ont également été assignées à résidence. Enfin, près de 230 armes dont été saisies.

Si la plus grande part des opérations revient à la Police nationale, a gendarmerie y prend part en « zone gendarmerie », rurale ou péri-urbain.  Les gendarmes ont ainsi effectué 409 perquisitions (soit un tiers du total), aboutissant à l’interpellation de 49 personnes et 43 gardes à vue, ainsi que 45 assignations à résidence. 99 armes ont été saisies, dont 4 de guerre, 65 longues (fusils, carabines) et 30 de poing.

Ce sont des gendarmes qui ont interpellé aujourd’hui Olivier Corel, dit “l’émir blanc”, le mentor présumé de plusieurs jihadistes toulousains, de Mohamed Merah à Fabien Clain.

Source : L’Opinion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *