Enorme Scandale que les médias vont taire !

Le résumé de présentation montre quelques incohérences vraisemblablement dues à la traduction robotisée mais reste compréhensible à savoir que les pontes  des hostos tant administratifs que médicaux ont bénéficié de faux passvaccinaux pour ne pas se faire toxiner.

Après ça ils pouvaient être intransigeants envers les subordonnés.

Si ça s’est fait aux US il est certain que ça s’est fait partout et en France en particulier vu la hargne des toubibs à toxiner. Rappelons nous aussi de ce psychiatre italien qui avait dénoncé le fait d’avoir eu une proposition de ce genre.

https://thecountersignal.com/top-doctor-says-higher-ups-given-fake-vaccine-cards/

Traduction de l’article ci-dessus :

L’ancien conseiller COVID de la Maison Blanche et professeur adjoint à l’Université McMaster, le Dr Paul Alexander, affirme que plusieurs hauts fonctionnaires, dont des médecins de haut rang et des PDG, ont reçu de fausses cartes de vaccination après avoir refusé les vaccins à ARNm.

Comme l’écrit Alexander dans un article de substack,  » [Des médecins de haut rang et des PDG d’hôpitaux américains] se sont vu offrir des cartes de vaccination (fausses) lorsqu’ils ont dit à leurs hôpitaux qu’ils [ne] voulaient pas du vaccin alors qu’ils étaient obligés de le prendre, et les dirigeants de l’hôpital [ont dit] qu’ils ne seront pas suspendus ou licenciés… Comment se fait-il ? Est-ce en raison du manque de sécurité que ces personnes connaissent ? « .

Il poursuit en disant que cela est extrêmement troublant et que les hauts fonctionnaires étaient considérés comme « trop précieux pour l’hôpital » pour être perdus, d’où les fausses cartes de vaccination louches et l’esquive du mandat.

Il ajoute que lui et un groupe de personnes travaillent avec des médecins qui veulent se manifester et qu’il comprend qu’ils puissent mettre leur carrière en danger en le faisant.

« Je viens de les contacter pour leur faire savoir qu’un grand média viendra à la réunion pour voir s’ils autorisent cela. Nous devons nous rencontrer en personne sous peu », écrit Alexander.

Alexander a été l’un des principaux critiques de la réponse du gouvernement au COVID, plaidant pour l’immunité naturelle bien avant que d’autres « experts » ne permettent même d’en envisager la possibilité.

« Il n’y a pas d’autre solution, nous devons établir une [immunité] collective, et cela n’est possible qu’en permettant aux groupes non à haut risque de s’exposer au virus. PÉRIODE », a-t-il écrit en 2020. Il a ensuite déclaré que les jeunes présentaient « un risque nul ou faible » et ne devaient pas craindre l’infection, car ils représentaient un risque extrêmement faible et constituaient donc un catalyseur optimal pour l’établissement d’une immunité collective dans l’ensemble de la population.

En 2022, Alexander a participé à la manifestation du Convoi de la liberté pour défendre la liberté face à la tyrannie médicale et aux politiques insensées de COVID.

Source : The Counter Signal.com

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.