En direct du Salon de l’agriculture : La science contre le crime

Jacques Pradel reçoit le directeur de l’IRCGN (l’institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale) et consacre son émission aux progrès de la science au service de l’enquête criminelle.

Les experts médico-légaux de la gendarmerie française affiliés à l'identification des victimes, el 28 mars 2015.

Les experts médico-légaux de la gendarmerie française affiliés à l’identification des victimes, el 28 mars 2015.

Une émission spéciale de L’heure du crime, en direct du Salon de l’agriculture, qui s’immiscera au coeur de l’IRCGN, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale.

Ce service de la gendarmerie met la science au service de la résolution d’affaires criminelles. Grâce aux progrès scientifiques, notamment en matière d’ADN, mais aussi de portrait-robot, d’empreintes digitales, d’autopsie ou de détection du mensonge.

Nous reviendrons sur quelques grands événements ou affaires qui ont mobilisé l’IRCGN. Car si la science permet parfois de débusquer un criminel, elle est aussi essentielle dans des cas d’accidents, attentats ou catastrophes naturelles, pour permettre d’identifier les victimes.

Crédit : AFP

Un suspect a été identifié grâce à des traces d’ADN

 

L’IRCGN a dû accomplir cette terrible tâche suite au crash de l’Airbus A320 de la Germanwings, le 24 mars 2015, ou encore après le tsunami qui a touché la Thaïlande, le Sri Lanka et les Maldives, en décembre 2004.

Crédit : DR

Une empreinte digitale

 

Dans des affaires criminelles comme celle de la tuerie de Chevaline, dans laquelle quatre membres d’une famille anglaise en vacances près du lac d’Annecy ont été retrouvés morts dans leur voiture, la balistique a permis d’en savoir plus sur le scénario du drame, le nombre de tueurs et la position des victimes au moment du massacre. Dans l’affaire du meurtre de la famille Flactif, la science a pu contredire la version de l’accusé, David Hotyat, qui affirmait avoir commis un crime “propre” quand les experts de l’IRCGN, eux, ont décrit une véritable boucherie.

Nous vous expliquerons les techniques scientifiques de l’IRCGN plus en détails, à 14 heures, en direct du Salon de l’agriculture.

Pour accéder au Studio RTL qui se trouve sur le stand INTERFEL dans le Pavillon 2.2 “Culture et Filières Végétales – Jardin et Aménagements – Jardin et Produits” : entrée par la Place de la Porte de Versailles – Porte A (face Allée Centrale).

Nos invités

Colonel Patrick Touron, directeur de l’IRCGN ; Olivier Voizeux, rédacteur en chef des Hors-Séries de Sciences et Vie Junior dont le dernier numéro est consacré à la police scientifique.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l’équipe de l’émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L’Heure du Crime.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *