Doigt d’honneur : une photo d’Emmanuel Macron fait le (bad) buzz

Le président de la République Emmanuel Macron conclut ce dimanche une visite dans les Antilles françaises, un an après le passage de l’ouragan Irma.

Habitué à maîtriser sa communication… il semble s’être un peu lâché après plusieurs jours sur place.

afp-1538328600

Et sans même s’en rendre compte, il s’est retrouvé empêtré dans une nouvelle polémique d’image.

Un ex-braqueur et un doigt d’honneur

Multipliant les rencontres et les discussions avec les habitants de Saint-Martin, l’avant-dernière île de sa visite avant Saint-Barthélémy, le président a posé pour une photo avec deux jeunes hommes… dont l’un affiche un splendide doigt d’honneur.

Capture d’écran 2018-10-01 à 21.33.55L’autre jeune garçon est un ex-braqueur, à qui Emmanuel Macron vient de faire la morale au moment de la prise de vue.

Capture d’écran 2018-10-01 à 21.34.48

Un doigt d’honneur qui contraste avec le sourire affiché par le président – qui semble n’avoir rien remarqué.

La photo fait déjà polémique, seulement quelques heures après sa diffusion. Les leaders de l’opposition n’ont pas raté l’occasion de diffuser le cliché polémique pour tacler Emmanuel Macron.

D’autres clichés de la visite du président de la République ont surpris les internautes, déjà étonnés de la leçon de morale donnée par Emmanuel Macron au jeune ex-braqueur:

Capture d’écran 2018-10-01 à 21.36.54afp-1538328575Dans la soirée, interrogé en conférence de presse, le chef de l’État a assumé le cliché – sans le défendre – et assuré qu’il parlait à tous les Français, y compris ceux qui pouvaient faire des “bêtises”. Il s’est ainsi longuement différencié de Marine Le Pen, qui selon lui prône la haine, alors que lui défend le droit à une seconde chance.

Source : L’Est Républicain

Lire également un article du. 20 avril 2018 de RTL :

Vosges : un retraité en garde à vue après un doigt d’honneur adressé à Macron

Un sexagénaire a été interpellé et placé en garde à vue mercredi 18 avril, après avoir adressé un doigt d’honneur au chef de l’État lors de sa visite à Saint-Dié-des-Vosges.

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT

Emmanuel macron à Saint-Dié le 18 avril 2018 Crédit : VINCENT KESSLER / POOL / AFP
Il protestait contre la hausse de la CSG. Un retraité a été interpellé mercredi 18 avril après avoir adressé un doigt d’honneur à Emmanuel Macron, alors en visite à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges).

L’incident a eu lieu lors d’un vif échange autour de la hausse de la CSG, qui touche particulièrement les retraités. Pendant son audition, le sexéganaire a reconnu les faits qui lui sont reprochés.Inconnu de la justice, il a été convoqué au tribunal le 28 mai prochain pour un rappel à la loi. Son geste constituant un “outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique”, est répréhensible de six mois d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende.

Pendant sa visite à Saint-Dié-des-Vosges, Emmanuel Macron a été chahuté par des retraités en colère mais également par des cheminots, protestant contre la réforme de la SNCF.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *