Document : quand Véran commence à s’inquiéter de l’efficacité réelle des vaccins…

Tiens, Olivier Véran et ses services commencent à s’inquiéter de l’efficacité réelle des vaccins… Comme le montre la circulaire de “rappel” envoyée le 3 août à tous les professionnels de santé, une grande enquête est lancée partout en France pour mesurer l’ampleur des “échecs vaccinaux”, et particulièrement des échecs graves, débouchant sur le décès des patients vaccinés, mais contaminés par le COVID.

Echecs vaccinaux graves : enquête de la DGS de Société Tripalio

Comme le montre ce document que nous publions en exclusivité, la direction générale de la santé demande à tous les professionnels de santé en France de lui faire remonter les cas de COVID déclarés chez les personnes vaccinées depuis au moins 14 jours. 

L’efficacité réelle des vaccins de plus en plus mise en questions

On remarquera que la circulaire de la Santé met l’accent sur les cas graves survenant chez des personnes vaccinées :

Les cas d’échecs vaccinaux dits « graves » sont les échecs vaccinaux ayant entrainé une mise en jeu du pronostic vital ou ayant conduit au décès, ainsi que les hospitalisations qui ne sont pas dues à la surveillance en lien avec des comorbidités sans signes d’aggravation de la maladie.

Il semblerait donc qu’une certaine inquiétude apparaisse au sein de l’exécutif sur l’efficacité réelle des vaccins face à la maladie. On n’en est pas encore à reconnaître que le vaccin ne protège pas efficacement contre le virus, et donc que la mise du pays à feu et à sang pour imposer la vaccination est une erreur stratégique majeure, mais on approche lentement d’une prise de conscience de la situation… et de ses dangers juridiques pour les décideurs. Imposer un vaccin inefficace pourrait en effet donner lieu à de lourdes sanctions pénales contre les responsables de cette décision absurde, surtout s’il s’avère que les effets secondaires causés par les vaccins sont importants, et douloureux. 

Rappelons que, en Israël, jugé comme la référence en matière de vaccination massive, il est désormais question d’un nouveau confinement

Source : Le Courrier des stratèges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *