Deux nouvelles recrues à la gendarmerie d’Aubigny-Avesnes

La communauté de brigades (COB) de gendarmerie d’Aubigny-en-Artois et Avesnes-le-Comte accueille depuis février dernier deux nouvelles recrues. Elles nous ont été présentées lors de l’inspection de la brigade d’Aubigny.

PHO_1_Cob_recrues_3mars16

>> Ravanui Langomazino, après 15 000 km

Elle est née en Polynésie française, à Tahiti. Après toute une scolarité passée dans cette collectivité d’outre-mer, c’est avec un niveau bac + 3 qu’elle a l’occasion, le 15 mars 2013, d’entrer en gendarmerie sur le territoire polynésien en qualité d’aspirant issue du volontariat. Son but étant de faire carrière dans ce corps, elle arrive en métropole la même année pour suivre une formation de trois mois et demi à l’école des officiers de Melun.

À l’issue de cette période, elle retourne en Polynésie française au commandement de la gendarmerie à Tahiti et plus particulièrement à l’état major pour occuper les fonctions d’officier de communication rattachée au bureau des opérations et de l’emploi. Un poste qu’elle occupe pendant deux ans car elle obtient le concours de sous-officier, ce qui lui vaut un retour en métropole et son entrée le 26 mai 2015 à l’école de Châteaulin, dans le Finistère. Là, l’habituée des alizés du Pacifique sud fait connaissance avec les vents bretons. Dur, dur… Mais au bout de neuf mois, ses résultats et son positionnement lui permettent de faire le choix de son affectation : elle choisit le nord de la France et à sa sortie de l’école de Châteaulin le 11 février dernier, à 28 ans, elle rejoint la communauté de brigades Aubigny-Avesnes en qualité de gendarme. Affectée à Aubigny, son but est de s’intégrer à l’équipe ; sa prochaine étape sera de préparer dès que possible l’examen d’officier de police judiciaire.

>> Dylan Desfossés, un passage éclair

Sa récente affectation, le 1er février dernier, avec le grade de brigadier-chef à la brigade d’Avesnes-le-Comte ne l’a certes pas dépaysé. Dylan Desfossés, 20 ans, connaît bien les environs puisque, habitant dans la région arrageoise, il a fait ses études secondaires au lycée Robespierre d’Arras. Une fois son bac scientifique en poche, il a passé et réussi le concours de gendarme adjoint volontaire. Après trois mois d’école à Thulle en Corrèze, de décembre 2013 à février 2014, il est affecté en Normandie au peloton motorisé de Neufchâtel-en-Bray où il fait « deux ans d’autoroute », une belle expérience.

Sa volonté de faire carrière dans la gendarmerie l’incite à préparer puis à présenter le concours d’entrée à l’école des sous-officiers. Le résultat lui est communiqué quelques jours après son arrivée à Avesnes-Le-Comte : il est reçu 45e sur 850 candidats. Il ne fera donc qu’un court passage à la communauté de brigades car il attend désormais sa feuille de route, soit pour l’école de Chaumont, soit pour celle de Châteaulin. À terme, lui aussi entend préparer l’examen d’officier de police judiciaire.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.