Deux généraux de gendarmerie en poste

C’est un général qui est l’adjoint du général Giorgis qui commande les 21 écoles.

Deux généraux de gendarmerie en poste
Les généraux Ivan Noailles et Alain Giorgis. ©

photo david briand
Pour la première fois, deux généraux de la gendarmerie nationale sont en poste à Rochefort. Commandant des 21 écoles de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armée (quatre étoiles) Alain Giorgis a désormais pour second le général de brigade (deux étoiles) Ivan Noailles. Il avait été affecté en août au commandement des écoles (dans l’ancien hôtel de la Marine), en tant que colonel.

Plus de poids

Son rôle est de suppléer le général Giorgis pendant ses absences prolongées pour prendre des décisions, assurer une permanence à l’état-major à Rochefort, où travaillent 80 personnes. Il s’est aussi investi dans la réorganisation du centre de production multimédia de la gendarmerie implanté à Limoges.

Le général Giorgis avait demandé que son adjoint ait le grade de général pour que ce dernier ait plus de poids dans ses fonctions déléguées de direction et de représentation.

Âgé de 54 ans, marié et père de trois enfants est saint-cyrien. Il dirigeait précédemment l’école de gendarmerie de Châteaulin (Finistère) entre 2011 et 2014. Auparavant il a commandé le groupement blindé de la gendarmerie mobile de Versailles Satory entre 2007 et 2011. Il fut aussi le patron des gendarmes du Morbihan entre 2003 et 2006 et a dirigé le bureau de l’ordre public de la direction générale de la gendarmerie. Chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du Mérite, il est passionné de géopolitique et de la dynamique entre l’histoire et les relations internationales.

Source : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.