Des gendarmes étrangers à Chambord

Otmane Boussebaa et Ashraf Al-Shra'ah en stage avec les gendarmes à cheval de Chambord. - Otmane Boussebaa et Ashraf Al-Shra'ah en stage avec les gendarmes à cheval de Chambord.

Otmane Boussebaa et Ashraf Al-Shra’ah en stage avec les gendarmes à cheval de Chambord.

Rien ne les distingue de leurs homologues blésois. Otmane Boussebaa et Ashraf Al-Shra’ah ont délaissé depuis mardi leurs uniformes gris et noir afin de revêtir la tenue bleu foncé des gendarmes français.

Arrivés de Rabat, au Maroc, et d’Amman, en Jordanie, ils sont immergés au sein du groupement de gendarmerie du Loir-et-Cher, pendant trois jours. Un stage de découverte de l’état-major effectué dans le cadre de leur année de formation, à l’école des officiers de Melun.

Rencontrer la garde républicaine

« Chaque année, un seul officier par pays est sélectionné dans le cadre de cette coopération entre la France et des pays comme l’Afghanistan, le Liban, le Sénégal, l’Algérie, le Niger, etc. » Le lieutenant marocain et le capitaine jordanien ont gagné leur billet d’avion après une « série de tests passés dans les ambassades françaises » et ont commencé les cours en août dernier.
C’est auprès du poste de police à cheval de Chambord qu’ils découvrent, sur le terrain, les activités de leurs confrères français. « Ils ont également rencontré les autres composantes du groupement départemental de gendarmerie », précise le sous-officiel Raphaël Delaveau, qui les guide dans les écuries du château. « Mis à part le choc thermique, il y a plus de points communs que de différences dans la pratique de nos métiers », constatent déjà Otmane et Ashraf.
Aujourd’hui, c’est auprès de la Cellule nouvelles technologies et du Centre opérationnel de renseignements qu’ils poursuivront leur stage. Ils rencontreront aussi leurs homologues en charge de la sécurité interne et externe à la centrale de Saint-Laurent.
En février, ils passeront un brevet de monitorat afin de former leurs équipiers, de retour au pays.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.