Démis de ses fonctions ou départ à la retraite ? Quel avenir pour le préfet de police de Paris Didier Lallemand

De nombreuses questions se posent sur l’avenir du préfet de police de Paris, Didier Lallemand.

En poste depuis le 21 mars 2019, le haut-fonctionnaire de 65 ans pourrait bientôt changer d’horizon. Comme le relate CNEWS, démis de ses fonctions ou départ à la retraite volontaire, les rumeurs vont bon train sur l’avenir du préfet.

En effet, lui-même aurait fait part de son désir de prendre sa retraite à la fin de l’été. Mais depuis ce mercredi, un discours de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, relance les interrogations. Celle-ci a affirmé que «concernant les questions de sécurité», il faudrait encore «attendre la nomination du nouveau préfet de police».

Si l’ex-candidate à la présidentielle s’est ensuite excusée, “Désolée pour le préfet Lallement si je l’ai enterré trop vite”, il semble que d’autres s’agacent de voir le préfet de police de Paris aux abonnés absents.

En effet, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a dit regretter son absence au conseil de Paris ce mercredi. Il est normalement tenu d’y assister pour répondre aux questions des élus. Elle a exprimé son “indignation”, jugeant “incompréhensible” et “particulièrement “inélégant” sa non-participation. Positif au COVID, Anne Hidalgo assure l’avoir invité à le faire en visioconférence. Une élue écologiste de Paris Centre a même appelé à la démission de Didier Lallemand.

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.