Cyril Roger et Alexandre Hulain décorés pour un geste de courage

Le colonel Éric Lamiral remet sa médaille à Cyril Roger puis à Alexandre Hulain, gendarmes du Psig. - ECHO REPUBLICAIN Photo

Le colonel Éric Lamiral remet sa médaille à Cyril Roger puis à Alexandre Hulain, gendarmes du Psig. – ECHO REPUBLICAIN Photo

Cyril Roger et Alexandre Hulain s’étaient portés au secours de la victime d’un incendie. Hier, une cérémonie a été organisée en leur honneur.

Cela fait bientôt un an maintenant mais Cyril Roger et Alexandre Hulain ne sont pas prêts d’oublier ce 24 janvier 2013. « Nous revenions d’une patrouille quand on a aperçu des flammes dans une propriété à quelques mètres de la gendarmerie. En s’approchant, on a vu une femme sur le trottoir qui appelait au secours. »

Aussitôt Cyril Roger, gendarme au peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, à la compagnie de Dreux, se porte au secours de cette femme. « J’ai très vite compris que son mari avait un problème. J’ai d’abord cru qu’il était prisonnier des flammes dans un cabanon mais finalement il était dans le sous-sol de l’habitation encore accessible. »

Les autres gendarmes associés à l’honneurCyril Roger très vite rejoint par le gendarme Alexandre Hulain prête main-forte à un voisin déjà sur les lieux et les trois hommes arrivent à sortir la victime inconsciente. Pierre Aubry, âgé de 81 ans et gravement brûlé à la gorge sera transporté à l’hôpital par les pompiers ( notre édition du 25 janvier).

Hier matin, à quelques centaines de mètres du lieu de l’incendie, une cérémonie a été organisée en l’honneur des deux gendarmes du Psig. Le colonel Éric Lamiral, commandant du groupement départemental de la gendarmerie, est venu lui-même remettre une médaille militaire à ces deux gendarmes. Une façon de mettre en avant leur courage et leur sens du service mais aussi de mettre à l’honneur l’ensemble du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie dont ils sont issus.

Le commandant Valois a laissé la main au colonel pour remettre ces décorations à ses deux hommes dont il s’est dit particulièrement fier. Il avait invité Gérard Hamel, le maire de Dreux et Frédéric Rose, le sous-préfet de l’arrondissement de Dreux a assisté à ce moment simple, bref mais très solennel.

Cyril Roger a déjà 21 années de service au sein de la gendarmerie mais une motivation qui reste intacte. Quand à Alexandre Hulain, il est gendarme adjoint volontaire depuis bientôt trois ans. En lui accrochant sa médaille, le colonel l’a vivement encouragé à passer le concours de sous-officier. La cérémonie d’hier et les v’ux du colonel ne peuvent que renforcer sa motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.