Croche-pied sur un « migrant », policiers renvoyés aux Assises dans l’affaire Théo, interpellation violente d’un producteur de musique : collègues ! N’avez-vous toujours rien compris depuis les maintiens de l’ordre lors des manifestations de Gilets jaunes ?

croche-pied-migrant-police-bavure

Même les footballeurs s’y mettent ! Silencieux en ce moment devant les filets, Griezmann et Mbappé semblent plus inspirés sur les réseaux sociaux.. Une vidéo « insoutenable » selon l’attaquant vedette de l’équipe de France.

Politiciens et médias instrumentalisent notre profession en fonction de leurs petits intérêts boutiquiers, soufflant le chaud et le froid, le policier tantôt héros, tantôt salaud..

Avec ses pseudos discours de fermeté, la Macronie pousse nos collègues à toujours plus de répression, notamment en matière de maintien de l’ordre dans la capitale, pendant que les quartiers sont totalement abandonnés aux dealers. Et lorsque que les choses tournent mal, les politiciens sont aux abonnés absents pour assumer leurs responsabilités.

Si le croche-pied est critiquable, il ne semble pas avoir été fait à un migrant mais plutôt à un militant bien « Gaulois ». Qu’est-ce que ça change direz-vous ? Justement tout ! Affirmer que la victime est un migrant, c’est prouver à la fois que la police est violente mais surtout qu’elle est raciste !

Les petits procureurs de BFM WC et de la toile ont rendu leur verdict ! Au lieu de demander la démission du ministre ou du préfet de police, ils exigent des sanctions immédiates contre les policiers avant même que la justice de Dupond-Moretti n’ait dit mot ! Soit.

Figurez-vous que le syndicat France Police – Policiers en colère est d’accord ! Oui ! Que ces vilains collègues soient immédiatement sanctionnés mais qu’on leur applique un châtiment identique à celui réservé aux voyous ordinaires !

Pour avoir insulté et frappé à la nuque le maire de Portbail âgé de 70 ans, l’auteur de l’agression, un « jeune » de 25 ans, a écopé d’un simple rappel à la loi. Pour avoir dénoncé publiquement Samuel Paty pour son cours sur la laïcité avec les conséquences que l’on sait, la grande mosquée de Pantin a écopé de six mois de fermeture. Que vaut comme sanction le croche-pied du collègue commissaire ? D’ailleurs où est la victime ? Qu’elle se présente à l’IGPN pour déposer plainte ! Nous verrons bien s’il s’agit d’un migrant..

Pour une fois qu’un tôlier va au charbon avec ses effectifs sur le terrain, le ministre Darmanin veut sa peau..

Avant-hier, à St Denis dans le Neuf Trois, des dealers ont défenestré un locataire qui dérangeait le trafic de drogue. Non ce n’est pas une blague ! Ça intéresse les médias ? Griezmann a mal à sa France là ?

Les mots ont un sens messieurs ! La décapitation de Samuel Paty, des Niçois égorgés dans leur église ou pulvérisés par un camion sur la Promenade des Anglais, c’est cela des images insoutenables. La vidéo de cette arrestation est incontestablement très choquante mais elle n’est pas insoutenable, n’en déplaise à tous ceux qui veulent faire de la surenchère gratuite anti-flics..

Quand les collègues vont-ils ouvrir les yeux et comprendre qu’ils ne sont pas couverts ? Face à ce nouveau lynchage médiatique en règle, le zèle et la prise d’initiative sont, à notre avis, à proscrire.

Notre syndicat a été le seul à alerter les collègues sur les risques juridiques encourus lors des maintiens de l’ordre Gilets jaunes pendant que le syndicat pro Castaner Unité SGP Police Force Ouvrière se félicitait des mains de manifestants arrachées.

Le renvoi aux assises des collègues dans l’affaire Théo avec la défenseure des droits qui fait déjà pression sur les futurs jurés pour obtenir la tête des collègues alors que ce dossier est vide, en dit long sur le climat politique actuel.

Mais collègues ! Souriez ! Vous êtes protégés ! Maintenant grâce à Alliance Police Nationale vous avez l’article 24 !

On nous prend vraiment pour des cons !

Source : France Police

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

“Diviser pour mieux régner”

En politique et en sociologie, diviser pour régner (du latin divide et impera) est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question. (Wikipédia)

Le 27 Novembre nous avons publié “Ces images de violences policières sont édifiantes – Appel à mes Camarades et Collègues“. Cette publication et cette vidéo ont choqué beaucoup de monde, les Citoyens bien sur en premier mais également nombre de nos camarades Gendarmes et collègues Policiers.

La question se pose, et elle est posée, à qui profite le crime ?

En effet parmi les nombreux commentaires il y a des voix qui appellent à la réflexion. Voyez par vous même :

Capture d’écran 2020-11-27 à 12.17.05Capture d’écran 2020-11-27 à 12.17.24

Jeter la pierre et l’opprobre sur l’ensemble des Forces de l’ordre serait une erreur majeure et allez dans le sens de la division voulue par nos gouvernants.

Ce n’est pas le moment de se diviser et de s’affaiblir mais bien au contraire de s’unir afin de faire tomber le pouvoir en question.

Il appartient à tout un chacun d’avoir la réflexion et le recul suffisant pour la recherche de la vérité.

 

Répondre à Kaji Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *