Criel-sur-Mer Quel avenir pour l’ancienne gendarmerie ?

Une nouvelle adjointe a été installée au sein du conseil municipal de Criel-sur-Mer. Les élus ont également discuté du sort de l’ancienne gendarmerie.

Claudine Pariche (assise, deuxième à gauche) a été élue adjointe au maire de Criel-sur-Mer. -
Claudine Pariche (assise, deuxième à gauche) a été élue adjointe au maire de Criel-sur-Mer. –

Le jeudi 18 juin, le conseil municipal de Criel-sur-Mer s’est réuni sous la présidence d’Alain Trouessin, le maire. La réunion a débuté avec l’élection d’une nouvelle adjointe, suite à la démission de Marie-Lise Siodmak. C’est Claudine Pariche qui la remplace.

Rémy D’Hierre, élu du groupe minoritaire a demandé un vote à bulletin secret. La nouvelle adjointe a été élue par 17 voix pour, deux bulletins blanc et un nul. Ses attributions concernent les affaires sociales, les actions relatives aux aînés, Titou, les associations culturelles,…

Pour l’ancienne gendarmerie

Alain Trouessin a ensuite évoqué le dossier de l’ancienne gendarmerie.

« Ce sont des locaux qui ont beaucoup de potentiel ».

Dans ce cadre, la ville a posé sa candidature pour un appel à projets du Département, ayant pour objecif le développement des centres bourgs.

« Sept dossiers seront retenus. Si nous sommes retenus, le Département financera un bureau d’études pour étudier la faisabilité du dossier ».

Plusieurs actions sont possibles : la vente pour un projet de mise en location, un projet immobilier à destination des personnes âgées et des jeunes…

« Nous attendons encore la réponse du Département. Mais nous ne voulons pas mettre tous nos œufs dans le même panier et nous souhaitons avancer sur ce dossier ».

Le reste du conseil

Deux arrêtés municipaux ont été approuvés. Ils concernent la consommation d’alcool sur la voie publique et la divagation des animaux (en particulier le problème des déjections canines).

Une subvention exceptionnelle de 750 € a été accordée à Simon Decayeux et Benjamin Bachelet. Les deux jeunes sportifs souhaitent participer en 2016 à la Cape Epic, en Afrique du Sud. Cette épreuve est considérée comme la course VTT la plus difficile au monde.

Source : L’Informateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.