“Courage mon ami, tu n’es pas seul.”

Le 13 novembre nous avons publié sur Profession-Gendarme une vidéo intitulée “Gendarmes, Policiers, Militaires, un des vôtres vous parle“.

Cette publication a été lue de très nombreuses fois et divers commentaires sont venu la soutenir.

L’un de nos lecteurs, que nous remercions vivement, a fait un très beau commentaire que nous estimons devoir partager avec vous ici.  Merci Patrice  !

 

unnamed

 

Témoignage touchant et poignant.
“Courage mon ami, tu n’es pas seul.”

Ne pas oublier que ce sont plusieurs nations qui plient le genoux au joug d’une puissance néolibérale, technocratique et séparatiste (surtout occidentale). Quelle réflexion globale est projetée par les dirigeants nous opprimant par la peur et les tendances liberticides ? Qu’on fait ces Puissants pour résoudre la faim dans le monde depuis 50 ans ?

Et là, c’est bizarre, pour un peu plus d’1 millions de morts covid dans le monde (et les chiffres sont gonflés de manière opportuniste), que les Puissants aux manettes d’une géopolitique occidentale se permettent de soumettre le peuple aux injustices sociales ? Quel société envisage les Puissants ? Peut-on croire en leur bonnes intentions ?

C’est sûr que ce témoignage vidéo donne la solution : les forces de l’ordre, toutes unies, tous et toutes en colonne, au pas, le regard profond et la vision lointaine, la conscience alignée et portée par la constitution française mais avec la volonté détournée de son article 16.

Marchons, marchons…

Mais pas vers l’utilisation continue des “pouvoirs exceptionnels” du Président de la République car, comme explicité dans l’article 16 de la constitution de 58, certaines conditions doivent être réunies, certains concepts et/ou structures de la République doivent-être menacées :

– les institutions
– l’indépendance de la nation
– l’intégrité de son territoire
– l’exécution de ses engagements internationaux

Le coronavirus menace-t-il l’un des 4 points précédents ? Et bien NON !
Le bras armé de la République doit-il exécuter des ordres illégitimes ?

Alors c’est vrai que c’est plus compliqué car depuis la sortie de la première vague de confinement (mi-mai) car avant on était en “état de guerre”. Le gouvernement s’appuie sur l’article Article L3131-1 du Code la Santé Publique pour s’inscrire durablement dans “l’état d’urgence sanitaire”,  et cet article fait froid dans le dos car “en cas de menace sanitaire grave” le gouvernement peut imposer ce qu’il veut…En shuntant le parlement.

Pour nous, en ce moment et comme conséquence à l’application de cet article, on perd des libertés de mouvement, de distraction, d’activité sportive, de lecture, on perd l’expression faciale avec le masque, mais on peut travailler sauf ceux et celles qui ne sont pas essentiels à quoi d’ailleurs ou à qui ?

La menace sanitaire est-elle vraiment grave ?

Le virus n’attaque pas dans le métro, ni dans les cantines scolaires mais le virus est très virulent dans les restaurants, les cafés, les cinés, les salles de spectacle, les divers petits commerces…

Drôle de virus que ce covid19. Qu’en sera-t’il du covid21, 23… ?

Juste un levier pour soumettre le peuple. Le covid19 a déjà muté +300 fois. N’oublions que l’âge médian des morts du covid est de 84 ans !

Quel est le danger pour l’intégrité de la République ? (sans manquer de respect pour nos ainés car ce sont bien les personnes saines qui doivent porter un masque aussi et qu’on enferme).

Pour comparer des chiffres qui le sont, la pollution en France tue 50000 personnes par an et depuis 10 ans, la France préfère payer des amendes à l’Europe pour non respect des règles imposées sur la qualité de l’air.

L’état n’a-t-il pas mis en danger de mort 50000 personnes ?

Nous en sommes actuellement à 40000 morts covid, et le pays est mis à mal, les deux genoux à terre, combien de suicide en plus?

Quel pourcentage de paupérisation supplémentaire?

Quel endettement du PIB?

Nous allons finir comme la Grèce et la troïka (UE, OMC et FMI) s’installera à la table du banquet de France.

La réponse du gouvernement est-elle proportionnée à la menace du covid ?
Les responsables politiques devront-ils rendre des comptes ?

L’article du CNRS sur l’origine du virus est très intéressant :
https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement.
Les séquences génomiques montrent :

– la souche virale SARS-COV-2 (covid19) a émergé très récemment chez l’humain correspondance à 96% (RaGT13) d’un virus collecté (par et pour la science) dans le cul de chauve souris en 2013 dont le génome n’est connu que depuis mars 2020.

– Ce virus ne descend pas de souche humaine et “aucun virus entre RaTG13 et SARS-COV-2 n’a pu être identifié à ce jour pour expliquer le franchissement de la “barrière humaine” et donc des espèces entre la chauve souris et l’homme et 3 hypothèses restent ouverte :

  1. zoonose mais il faut trouver l’espèce domestique ou d’élevage comme intermédiaire
  2. coronavirus différent de SARS-COV et MERS-COV qui s’est adapté à l’humain depuis plusieurs années et les récentes mutations l’ont rendu transmissible d’homme à homme.
  3. C’est un virus de labo (isolé en 2013) adapté à une autre espèce en laboratoire lors de tests puis échappé accidentellement ou volontairement du labo.

Capture d’écran 2020-11-13 à 16.26.04

1000 Citations courtes qui t'inspireront (rapidement)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *