Côtes-d’Armor. Un homme suspecté de tentative de meurtre

Un Loudéacien a été poignardé dans la nuit de jeudi à vendredi  à son domicile (photo d'illustration).
Un Loudéacien a été poignardé dans la nuit de jeudi à vendredi à son domicile (photo d’illustration). | OUEST-FRANCE

 

Un habitant de Loudéac a été poignardé dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 octobre, à son domicile. Un homme a été présenté au juge chargé de l’enquête ce samedi 20 octobre. Il est notamment suspecté de tentative de meurtre.

« Je me voyais mourir alors je lui ai demandé de me laisser prévenir les pompiers », raconte un habitant de Loudéac (Côtes-d’Armor), encore sous le choc. Dans la nuit de jeudi à vendredi, cet homme âgé d’une vingtaine d’années a été grièvement blessé à la gorge de plusieurs coups de couteau.

« Il est entré chez moi et a saisi un couteau »

Il était à son domicile situé en périphérie du centre-ville, lorsqu’un autre homme aurait frappé à sa porte. Devant son insistance, il lui aurait ouvert. « Je ne le connaissais pas. Il est entré chez moi et a saisi un couteau, poursuit la victime. Il m’a ensuite blessé à la gorge. » Alertés par la victime, les sapeurs-pompiers de Loudéac l’ont secouru. Puis transporté au centre hospitalier du Centre-Bretagne, à Pontivy.

Vendredi, le suspect a été interpellé par la gendarmerie de Loudéac. Il a été placé en garde à vue. Il a ensuite été présenté ce samedi après-midi au juge d’instruction en vue d’une mise en examen.

« Ce qui s’est produit dans l’appartement est encore flou »

La procureure a demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour tentative de meurtre, ainsi que pour violences conjugales. « Ce qui s’est produit dans l’appartement, ce soir-là, est encore flou », indique une source proche de l’enquête. Les violences conjugales auraient été commises sur une femme vivant dans un logement à proximité de l’immeuble où se sont déroulés les faits.

La procureure a aussi requis le placement en détention provisoire du suspect auprès du juge des libertés et de la détention (JLD). La décision était attendue dans la soirée.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.