Côtes-d’Armor. Parti acheter du vin, il se perd toute la journée

Les gendarmes ont été déployés dans trois départements pour retrouver l'homme de 85 ans (photo d'illustration).

Les gendarmes ont été déployés dans trois départements pour retrouver l’homme de 85 ans (photo d’illustration). | Stéphane Geufroi.

Un habitant de Caulnes a fait, hier, un détour de… plus de 130 km. Parti de Caulnes pour acheter du vin à Bédée (35), il s’est perdu. Après d’importantes recherches des gendarmes, dans trois départements, il a été retrouvé à Carhaix sain et sauf.

Un homme âgé de 85 ans a provoqué l’inquiétude de ses proches, hier. Parti de Caulnes, à 10 h du matin, l’homme devait simplement aller acheter du vin à Bédée (Ille-et-Vilaine).

Mais, lorsque son épouse ne le voit toujours pas revenu, à 19 h, elle s’inquiète et appelle les gendarmes. Rapidement, un important dispositif est mis en place. Les gendarmes de Jugon et de Dinan tentent de retrouver sa trace, sur les routes menant à Bédée.

Signalement national

Les gendarmes d’Ille-et-Vilaine et d’Indre-et-Loire, où il achetait son vin d’habitude, sont également prévenus. Sans plus de succès. L’inquiétude grandit, un signalement national est lancé.

« En bonne santé »

C’est finalement une habitante… de Carhaix, qui va donner l’alerte : l’homme de 85 ans tournait en rond dans un lotissement de la ville du Finistère, soit à 130 kilomètres de Bédée, vers 23 h.

Elle appelle les gendarmes. L’homme, « en bonne santé, sans aucune intention suicidaire, mais qui peut être déboussolé parfois », selon les gendarmes, a tout de même été hospitalisé à Carhaix. Un homme sujet aux pertes de mémoire, qui, visiblement, s’était simplement perdu, d’erreurs en erreurs.

Pas de téléphone portable

« Le problème dans ce genre d’affaires, estime la gendarmerie de Dinan, c’est que ce monsieur ne disposait pas d’un téléphone portable. Avec une géolocalisation pour disparition inquiétante, ou un simple appel, nous aurions pu le localiser rapidement, et éviter un tel déploiement de gendarmerie, dans plusieurs départements. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.