FAITS DIVERS Cambriolages de débits de tabac dans le Calaisis : sept personnes placées en garde à vue

Lundi, les forces de gendarmerie de Calais ont interpellé plusieurs individus soupçonnés de cambriolages entre avril et septembre 2016. Sept personnes ont été placées en garde à vue.

Les forces de gendarmerie ont interpellé une partie des individus lundi matin au Beau-Marais.

Les forces de gendarmerie ont interpellé une partie des individus lundi matin au Beau-Marais.

La compagnie de gendarmerie de Calais a sorti les grands moyens. Lundi, dès 8 h, plusieurs individus ont été interpellés au Beau-Marais. Des logements ont été perquisitionnés dans le cadre de cette affaire. Sept individus ont été interpellés lundi et mardi. Les enquêteurs leur reprochent une douzaine de cambriolages commis dans le Calaisis, principalement dans des débits de tabac.

42 000 euros de préjudice

Une douzaine d’établissements concernés, 42 000 euros de préjudice, c’est ce qu’on appelle une belle affaire pour les gendarmes calaisiens. Il faut dire que les enquêteurs voulaient coincer ces individus depuis un petit moment. Les faits se sont déroulés entre avril et septembre 2016.

Des tabacs de plusieurs communes du Calaisis ont été visés, principalement la nuit. « Le mode opératoire était toujours le même, explique le capitaine Zanelli de la compagnie de Calais. Les individus ont volé du tabac, de l’argent liquide et des jeux à gratter. »

Un dernier individu est toujours en fuite et activement recherché

par les forces de l’ordre

Les enquêteurs ont rapidement fait le lien entre ces cambriolages. Au total, huit personnes étaient visées. Sept ont été appréhendées. Le dernier, toujours dans la nature, est activement recherché par toutes les forces de l’ordre calaisiennes. « Ce sont ce qu’on appelle des équipes à tiroirs », ajoute le capitaine. Les huit individus n’ayant pas participé aux douze cambriolages, l’objectif des enquêteurs sera donc de prouver l’implication de chacun dans ces faits.

Tous les logements des individus interpellés ont été perquisitionnés. Lors d’une perquisition, les enquêteurs ont également retrouvé une quantité de produits stupéfiants. Mais selon nos informations, aucun fruit des cambriolages n’a été retrouvé chez les auteurs présumés.

Connus des forces de l’ordre

Les gardes à vue se sont terminées mardi soir. La plupart des personnes interpellées étaient déjà connues des forces de l’ordre calaisiennes.

Certains étaient d’ailleurs détenus pour d’autres faits lorsque les enquêteurs sont remontés jusqu’à eux. Le dossier a été transmis au parquet de Boulogne-sur-Mer pour déterminer les suites judiciaires de cette affaire.

Thomas DAGBERT

Source : Nord Littoral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.