Confusion…

cconfusion

Ce jour, en ma personne, secrétaire de l’Association Professionnelle Gendarmerie (APG), je suis destinataire d’un appel téléphonique d’un camarade retraité affilié à l’UNPRG.

Ce dernier, un peu égaré, pense que l’APG est une entité, si ce n’est identique, dépendante de l’Association Professionnelle Gend XXI (dite “Gend XXI”), pilotée par le lieutenant-colonel MATELLY, officier aujourd’hui toujours en fonction.

Il est donc essentiel que la confusion soit dissipée.

L’APG a déposé ses statuts en sous-préfecture début juin 2014.

Gend XXI a déposé ses statuts en janvier 2015, soit plus de sept mois après.

Autant l’APG n’a pas attendu un hypothétique arrêt favorable de la CEDH (rendu le 02 octobre 2014), autant Gend XXI ne pouvait “exister” qu’après ce rendu.

Bien qu’une partie du patronyme des deux associations puisse porter à confusion, il convient aujourd’hui d’affirmer ici que l’APG et Gend XXI sont deux entités bien différentes, de formation et de fonctionnement, n’ayant rien en commun et qu’aucune forme de dépendance n’existe entre elles.

Par mon intermédiaire je tiens aujourd’hui à confirmer le respect que l’APG a à l’égard de Gend XXI et que le présent communiqué n’a en aucun cas un but de lui nuire mais juste de dissiper un éventuel malentendu.

Pour finaliser, il me serait agréable, au nom de l’APG, que le présent texte puisse être repris sans modification aucune par Gend XXI et Armée-Média aux fins de diffusion et pour information sur leur site informatique.

BERTHELOT, Bernard

Secrétaire de l’APG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *