Comment les escadrons de gendarmes mobiles s’adaptent à la surchauffe de la crise des Gilets jaunes

gilets-jaunes-gendarmes-mobilesDes gendarmes mobiles, le samedi 20 avril 2019 (Crédit photo:GT/L’Essor).

On commence à en savoir un peu plus sur l’évolution attendue de la force de maintien de l’ordre de la Gendarmerie. Plus qu’une révolution, la direction générale prépare des adaptations de ses escadrons. Le commandement veut desserrer l’étau de la forte activité opérationnelle des gendarmes mobiles très impliqués dans la crise des Gilets jaunes.

Ainsi, le système des relèves des escadrons envoyés Outre-mer est en train d’être revu. Un point important: 21 escadrons, sur les 109 de l’Arme, sont engagés en permanence en dehors de l’Hexagone. A la place d’une relève d’un seul bloc, tous les trois mois, la direction générale étudie la piste d’une mise en place lissée. Cela permettrait de “mieux harmoniser l’attribution des repos”, a expliqué le général de corps d’armée François Giéré. Le directeur des opérations et de l’emploi était entendu ce mardi 4 juin à l’Assemblée nationale.

Lire aussi sur L’Essor: La direction générale réfléchit à une augmentation des effectifs de la gendarmerie mobile

Cible de 115 militaires pour les escadrons

De même, pour permettre aux gendarmes mobiles de…

Lire la suite : L’Essor.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.