Code de déontologie dans la police: un syndicat s’insurge contre une “infantilisation”

Alliance, le 2e syndicat des gardiens de la paix, s’est insurgé vendredi contre les commentaires accompagnant le nouveau code de déontologie dans la police, les jugeant “infantilisant”, laissant penser que les policiers sont “sans cervelle”.

Ce nouveau code de déontologie, une mesure voulue par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls pour rapprocher les policiers de la population, préconise entre autres le vouvoiement lors des contrôles d’identité. Il est entré en vigueur au 1er janvier 2014.

Il est entré en fonction en même temps que le numéro d’identification apposé sur l’uniforme des policiers et des gendarmes, une mesure assez mal perçue dans la police.

Ce code, qui a été diffusé dans tous les services de police et de gendarmerie, est notamment accompagné de commentaires et d’exemples donnés pour illustrer les bons et les mauvais comportements.

Ainsi, dans un chapitre consacré au discernement, il est déconseillé aux policiers de verbaliser excessivement pour stationnement gênant des “participants à un enterrement”, selon le texte consulté par l’AFP.

Ou encore, comme exemple de comportement positif, il est conseillé “de ne pas entamer une poursuite automobile lorsque les circonstances de lieu et/ou de circulation ne s’y prêtent pas”.

Ce code commenté est “totalement inadmissible, inqualifiable et honteux” pour le secrétaire général adjoint d’Alliance, Frédéric Lagache, “car il laisse à penser que les policiers sont des personnes ‘sans cervelle’ inaptes à comprendre les textes”.

Source : BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *