Châteaugiron. La gendarmerie pousse les murs à L’Orangerie

2debdd6abdce7d48307f68b1e0c1d67c-chateaugiron-la-gendarmerie-pousse-les-murs-l-orangerieEn plus des travaux de réhabilitation, la gendarmerie comptera, dans un an, sept nouveaux logements. | Ouest-France

Les travaux d’extension de la gendarmerie de Châteaugiron ont commencé. En plus des travaux de réhabilitation, la gendarmerie comptera, dans un an, sept nouveaux logements.

La construction de sept nouveaux logements destinés à la gendarmerie vient de débuter. Cette extension, scindée en deux immeubles, prendra place sur une partie du parking du site de L’Orangerie. Ce terrain a été cédé par la Ville au Pays de Châteaugiron Communauté, porteur du projet.

1 379 494 € de travaux

Le coût des travaux, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à l’Atelier d’Architecture Estelle Soubeyrand de Rennes, s’élève à 1 379 494 €. Ils sont financés par la communauté de communes et bénéficient d’une subvention de l’État à hauteur de 732 721 €.

29 gendarmes, deux sites

La communauté de brigades qui compte 29 gendarmes est répartie sur deux sites : Châteaubourg et Châteaugiron. Elle exerce son activité dans treize communes qui représentent 45 000 habitants. Son commandement est assuré par le lieutenant Jean-François Bruneau.

Des travaux de réhabilitation

Le projet d’extension des locaux sera complété, en fin d’année, par des travaux de réhabilitation et d’agrandissement des locaux actuels de la gendarmerie.Les sept nouveaux logements devraient être livrés dans un an. Répartis en deux bâtiments, ils comprennent un T2, quatre T3 et deux T4. La pose de la première pierre de l’extension s’est faite en présence des élus locaux et des responsables de la gendarmerie.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.