Châteaubourg Après la salle de sports, la gendarmerie

Alors que les travaux de la nouvelle salle de sports s’achèvent, ceux de la gendarmerie seront lancés en novembre. Il s’agit du deuxième gros investissement du mandat.

La salle raquettes, au complexe du Sillon, sera achevée fin septembre « comme prévu », annonce le maire, Teddy Régnier -
La salle raquettes, au complexe du Sillon, sera achevée fin septembre « comme prévu », annonce le maire, Teddy Régnier.

Au complexe du Sillon, la double salle de sports, essentiellement destinée aux sports de raquettes, sera terminée fin septembre « comme prévu », annonce le maire, Teddy Régnier. Ce dernier fait remarquer que la Ville arrive à « la fin d’un cycle d’investissements, soit 14 projets menés depuis deux ans ». Il ajoute que l’année 2017 sera surtout consacrée à des études, avant une deuxième phase de travaux pour 2018-2020.

Nouvelle gendarmerie. Un gros chantier occupera tout de même l’année 2017. Celui de la nouvelle gendarmerie, dans la zone de la Bourlière. « Les travaux devraient démarrer en novembre. Il s’agit de construire une caserne et dix logements. L’investissement est de 2,3 millions d’euros. Nous avons récemment reçu une bonne nouvelle avec des subventions supplémentaires à hauteur de 520 000 €. » La Ville assume le coût des travaux et percevra ensuite des loyers.

Quant à la gendarmerie actuelle, elle devrait être transformée en logements. « Le bâtiment appartient au Département. La Ville a acheté des parcelles tout autour. L’idée est de pouvoir revendre l’ensemble à un promoteur privé pour un programme immobilier qui viendrait densifier le centre-ville. »

Deux ans pour réviser le PLU. Il s’agit, entre autres, de redéfinir les surfaces à urbaniser pour les années à venir. « On va regarder où on pourra construire des logements, tout en préservant le foncier agricole. Il faut aussi penser à notre attractivité économique car actuellement, nos terrains se vendent bien. » Le problème de circulation doit aussi y être intégré. « L’idée est de finir toutes les études pour 2019, avant le plan Etat-Région 2020-2025. »

ZAC multisites. Inscrite au PLU actuel, cette zone d’aménagement concerté concerne trois secteurs : la route de Servon, derrière le complexe du Sillon et le site de l’actuelle gendarmerie (lire plus haut). « On entre dans la phase concrète avec la
négociation du foncier. »

Les premières constructions ne verront pas le jour avant 2019. En attendant, quelques opérations seront menées en centre-ville « sur des dents creuses ». Il reste enfin neuf lots à vendre à la Bretonnière.

Station d’épuration. Des études seront lancées au sujet de la station d’épuration, à laquelle sont reliées les communes de Saint-Didier et Saint-Jean-sur-Vilaine. « Le cabinet est choisi. Reste à savoir si on part sur un agrandissement ou un nouveau site. Le but est d’anticiper car les trois communes concernées grandissent et on arrivera rapidement à saturation. »

Des études porteront également sur la future médiathèque et la maison de l’enfance.

Source : Le Journal de Vitré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.