Charly-sur-Marne Un départ, trois arrivées à la gendarmerie

La gendarmerie de Charly-sur-Marne bouge. Trois nouveaux gendarmes viennent d’arriver à la brigade et le major Maurice s’en va.

Le major Rober Maurice quittera l’institution le 1er décembre.

Le major Rober Maurice quittera l’institution le 1er décembre.

Trois nouveaux gendarmes viennent d’arriver à la brigade de gendarmerie de Charly-sur-Marne. Il s’agit de Christophe Cherdon âgé de 30 ans qui est originaire du Nord de la France. Il a été gendarme adjoint volontaire à Le Quesnoy dans le Nord, il rejoint ensuite l’école de gendarmerie de Montluçon, c’est à Charly, sa première affectation comme sous-officier. Maxime Girard, 24 ans vient, lui de l’autre extrémité du pays puisqu’il est originaire des Bouches-du-Rhône.
Il est arrivé à Charly le même jour du mois d’août que son collègue Christophe, après avoir suivi sa formation à l’école de Châteaulin et une période de gendarme volontaire en Corrèze à Marcillac-la-Croisille. Thibault Bellmas est, lui, originaire de Dammarie-les-Lys en Seine-et-Marne et sort directement de l’école de Montluçon, c’est donc sa première expérience du terrain. Ils commencent tous trois à découvrir le secteur et ont pu juger de l’ampleur de la mission qui les attend surtout en période de vendanges. Bonne chance à eux.
Le major s’en va…
Après trois années passées à la tête de la brigade de gendarmerie de Charly-sur-Marne, le major Rober Maurice arrivé dans l’Omois en 2011 a décidé de tourner la page et de quitter l’institution pour partir travailler dans le civil, vers d’autres cieux, à la date du 17 octobre avec un départ effectif au 1er décembre.
Le major Maurice, originaire du Pas-de-Calais, est âgé de 49 ans, est père de trois enfants.
Il est entré dans la gendarmerie en 1991 après des études en électrotechnique et cinq ans passés à la Poste. C’est presque une vocation, plutôt l’exemple d’un homme, qui a guidé les pas du major Maurice tout au long de sa carrière de sous-officier.
Aujourd’hui, il décide donc de se retirer et part vers la Haute-Savoie près d’Annemasse où l’attendent d’autres défis. A l’heure actuelle, son successeur n’est pas connu et c’est l’adjudant-chef Authier qui assurera l’intérim.

Source : Le Pays Briard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.