Catus. La nouvelle gendarmerie confirmée

Une nouvelle gendarmerie remplacera l’ancien bâtiment./ Photo DDM

Catus. La nouvelle gendarmerie confirmée

Une nouvelle gendarmerie remplacera l'ancien bâtiment./ Photo DDM
Une nouvelle gendarmerie remplacera l’ancien bâtiment./ Photo DDM

C’est en fin du conseil municipal du 17 décembre que le maire de Catus Claude Taillardas a lu la lettre que la mairie a reçue le jour même des autorités militaires, confirmant «l’agrément pour le terrain, situé à Lamothe, et le cadre juridique» de construction de la nouvelle gendarmerie. Mais ce courrier va bien plus loin, en demandant expressément à la commune un avant-projet sommaire et demandant rendez-vous «le plus rapidement possible». Le montage financier est prévu, de même que le futur loyer «6 % du coût réel de construction». «Maintenant, ce n’est plus un projet» a lancé le maire, heureux de cette accélération soudaine.

C’était décidément un conseil très immobilier, avec l’avis favorable du commissaire enquêteur pour la cession au Syded de l’ancienne entrée de la zone des Matalines, que se partageaient Catus et Crayssac. Aussi le retour intégral, venant du Grand Cahors, du bâtiment abritant la perception dans le giron communal, une possibilité d’extension de la maison médicale après la fin de la restructuration territoriale, de même que le terrain de l’ancien camping du Lac Vert «libre pour d’éventuels petits projets».

Après l’immobilier, les tarifs, qui pour l’eau et l’assainissement, ne bougeront pas en 2014. Les charges de la maison médicale, qui ont très fortement augmenté, attendront que leur sort soit fixé après rencontre des locataires. La régie du marché a obtenu le feu vert pour une facturation au trimestre, et les décisions modificatives ont régularisé les comptes communaux. Une question sur la sécurité à la sortie des écoles a soulevé un débat non résolu : «La porte doit-elle être ouverte ou fermée après 16 h 30 ?»

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.