Carhaix Gendarmerie. Les félicitations du commandant

À l'issue de la traditionnelle inspection, les gendarmes ont posé pour la photo...
 À l’issue de la traditionnelle inspection, les gendarmes ont posé pour la photo avec le commandant de compagnie Jérôme Martin (quatrième à gauche au premier rang) et du chef d’escadron Marie Mottin (à sa droite) qui lui succèdera en août prochain.
C’était jour d’inspection annuelle, hier, chez les gendarmes. Une tradition qui a permis au commandant de la compagnie de Châteaulin de féliciter les militaires de Carhaix et d’Huelgoat pour leurs très bons résultats de l’année 2014. Délinquance en baisse « 2014 a été une très bonne année au niveau des résultats à Carhaix. Une année pleine grâce à l’engagement et l’efficacité du personnel », a confié, hier, le chef d’escadron Jérôme Martin, commandant de la compagnie de Châteaulin juste avant de féliciter ses troupes. Comparés à ceux de 2013, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dans la communauté de brigades de Carhaix et Huelgoat, dirigée par le capitaine Éric Le Mouël, les crimes et délits ont baissé globalement de 8 %. Pour certains faits de délinquance, la baisse est encore plus nette. C’est le cas des vols de véhicules (- 42 %), des violences à personne (- 30 %), des vols simples (- 18 %) et des cambriolages (- 15 %). À Carhaix, comme ailleurs en Bretagne, les faits recensés restent très souvent liés à une importante alcoolisation. « L’alcool reste un fléau », a commenté Jérôme Martin. De bons taux d’élucidation L’autre satisfaction, c’est le taux d’élucidation enregistré à Carhaix. Il s’élève à 42 %, ce qui est dans la moyenne nationale. « En ce qui concerne la délinquance de proximité, celle des petits faits qui empoisonnent la vie des gens, le taux d’élucidation est de 22 % ici, contre 14 % au niveau national », précise le patron des gendarmes de l’arrondissement de Châteaulin. Trois morts sur les routes Un bémol tout de même à ce bon bilan, c’est la hausse du nombre d’accidents graves de la circulation. Après une année 2013 sans aucun mort, les gendarmes carhaisiens ont déploré l’an dernier 13 accidents importants avec 14 blessés et trois décès. « Nous n’avons pas de routes particulièrement accidentogènes, mais j’ai demandé à continuer de sanctionner les infractions génératrices d’accidents comme les conduites en état alcoolique ou après consommation du stupéfiant qui augmentent, les refus de priorité et les délits de grande vitesse », a expliqué le chef d’escadron Martin. De belles affaires résolues En 2014 et ces dernières semaines, les gendarmes ont résolu des affaires importantes dans le secteur. Jérôme Martin a cité notamment les trafics de stupéfiants, le jet de cocktail Molotov sur la brigade d’Huelgoat, un incendie volontaire à Carhaix, un homicide après une soirée arrosée à Poullaouen, ou encore les vols à répétition dans les buvettes des stades de football. Des séries de faits Ces derniers mois, plusieurs faits de délinquance ont marqué les esprits comme des cambriolages et les deux braquages au couteau à Lidl et Netto. Ce qui peut faire peur et accentuer un sentiment d’insécurité. Pour le commandant de compagnie, la région de Carhaix est touchée comme les autres par une délinquance de passage. « Nous avons affaires à des bandes très mobiles qui font des séries par secteur, essentiellement dans des commerces. » Bientôt une femme aux commandes Ces derniers mois, la communauté de brigades de Carhaix-Huelgoat a connu de nombreux départs et arrivées. Huit gendarmes l’ont quittée et dix l’ont rejointe. Ce qui porte les effectifs actuels à 25 personnes. À noter que le commandement de la compagnie va changer. Au 1e r août, Jérôme Martin rejoindra Mérignac en Gironde pour devenir chef de section des ressources humaines de la région Aquitaine. Il sera remplacé par le chef d’escadron Marie Mottin, qui le seconde depuis un an. Elle sera épaulée par le capitaine Aurélien Charpin qui arrivera de Besançon en août.

Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.