Canyon de Trou Blanc : blessé dans un toboggan, évacué en hélicoptère

Durant ce lundi de Pâques, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne a dû intervenir à quatres reprises pour venir en secours à des randonneurs.

Durant ce lundi de Pâques, les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne ont dû réaliser 4 interventions avec l’hélicoptère de la Section Aérienne de Gendarmerie.

La série de blessures commence en début d’après-midi. Une femme de 33 ans s’est blessée au genou lors d’une randonnée à Marla sur le cirque de Mafate. L’intervention n’a pas nécessité une médicalisation de la victime. Elle a tout de même été évacuée au Centre hospitalier universitaire de Saint-Denis.

Puis à 14h45, le PGHM a dû se rendre à Grand Bassin pour porter secours à une femme et ses deux filles : les adolescentes étaient malades et ne pouvaient plus continuer la marche. Un médecin du Service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) a médicalisé les deux jeunes le temps de leur évacuation vers le Groupe hospitalier Sud Réunion à Terre Sainte sur la commune de Saint-Pierre.

Blessé en toboggan, héliporté à l’hôpital
Aux alentours de 15h30, un jeune homme de 28 ans s’est blessé à la cheville au Canyon Trou Blanc alors qu’il se trouvait dans un tobbogan aquatique.

Le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne alerté, l’hélicoptère de la Section aérienne de gendarmerie a ramené l’homme au Centre Hospitalier Universitaire de Saint-Denis.

Puis en fin de journée, un traumatisme à la cheville d’un randonneur a aussi nécessité l’intervention des gendarmes du PGHM au niveau du Bras de la Plaine.

Le week-end pascal n’a pas été plus mouvementé que d’habitude mais les gendarmes ont été sollicités.

Pour rappel, l’hélicoptère de la Section aérienne de gendarmerie et les militaires du PGHM, ont dû vendredi prendre part à une recherche nocturne dans les Bois de Sans Souci lorsqu’un écolier s’est momentanément perdu lors d’une sortie scolaire.

Source : L’Info.re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.