Calvados. Cinq brigades de gendarmerie ferment au 1er septembre

Le 1er septembre 2016, la gendarmerie du Calvados réorganise ses effectifs.

Le 1er septembre 2016, la gendarmerie du Calvados réorganise ses effectifs. | Katia Malaret

Le 1er septembre 2016, la gendarmerie du Calvados réorganise ses effectifs. Cinq brigades ferment : Clécy, Saint-Sever-Calvados, Potigny, Lisieux et Deauville. Les personnels sont déployés dans d’autres unités.

Après l’annonce de fermetures de brigades de gendarmerie à Saint-Sever et à Deauville, le commandant de la gendarmerie du Calvados a confirmé que trois autres unités fermeraient au 1er septembre 2016.

Clécy (en Suisse normande), dont les effectifs seront redéployés sur trois autres unités.

Potigny (entre Caen et Falaise), dont les motards vont s’établir à Caen.

Pour Potigny (entre Caen et Falaise), les motards vont s'établir à Caen.

Lisieux, dont les huit militaires sont placés sous le commandement d’Orbec, tout en logeant toujours dans les locaux de la compagnie de Lisieux.

Le colonel Bruno Bresson souligne “le maintien de l’intégralité  des effectifs sur le même territoire”. Aucun poste n’est supprimé. But de cette “réorganisation territoriale ?” “Éviter les doublons avec la police nationale et renforcer la présence des gendarmes sur le terrain”.

 

But de cette "réorganisation territoriale"? "Eviter les doublons avec la police nationale et renforcer la présence des gendarmes sur le terrain".
Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *