BUZZ | La polémique autour de la présence d’un ours en discothèque en Bretagne et un gendarme breton qui veut des cartes

Capture d'écran de la pétition contre la présence d'animaux en discothèque

Capture d’écran de la pétition contre la présence d’animaux en discothèque

Dans le Buzz, on parle de cette polémique autour d’un ours présent dans une discothèque de Guipry-Messac (35). Les internautes sont choqués et une pétition en ligne contre cette pratique a été lancée. Le patron de la boîte de nuit répond sur Facebook. Et un gendarme breton veut des cartes postales!

Une pétition en ligne pour interdire les animaux dans les discothèques

Une pétition en ligne vient d’être lancée pour dénoncer la présence d’un ours dans une boîte de nuit ! C’était samedi dernier à Guipry-Messac en Ille-et-Vilaine. La discothèque La Scala avait décidé d’organiser une soirée sur le thème du cirque avec des mimes, des jongleurs, des acrobates et des animaux notamment un perroquet, et donc cet ours. Sa photo se partage sur Facebook. On le voit muselé au milieu des fêtards du week-end. Il n’en fallait pas plus pour créer la polémique. Beaucoup d’internautes ont réagi après cette photo. Et une pétition sur le site change.org a même été lancée et en quelques jours elle a déjà recueilli plus de 7000 signataires.

Face à toutes ces réactions, le gérant de la boite de nuit a tenu à réagir sur Facebook

Le gérant de la boîte de nuit La Scala a décidé de répondre aux critiques dont son établissement sont la cible depuis samedi. Il publie lundi une vidéo sur la page Facebook de la discothèque. Une vidéo sous forme de communiqué pour répondre point par point aux critiques.

Un gendarme breton veut qu’on lui envoie des cartes postales et il le fait savoir via Facebook

Fabrice est en mission à Bangui, en Centrafrique, et il constate que les gens envoient de moins en moins de carte postale, il n’en a reçu qu’une depuis le début de sa mission! Et il poste une photo bien triste du mur de sa “piaule” comme il dit, avec une seule carte au mur. Alors dans un message bilingue, en français et en anglais, il invite tous ceux qui le veulent à lui poster une petite missive! Le gendarme précise qu’il postera une photo de son mur à la fin de l’opération pour que l’on voit si ça a marché! Plus d’info ici.

Source et video : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *